Ethereum (ETH) – Le prince des cryptos amorphe sous les 2000$

Que c’est dur d’être patient pour les investisseurs en cryptomonnaies. En effet, la neutralisation du bear run du cours de l’Ethereum (ETH) tarde à reprendre, alors qu’un accord sur le plafond de la dette américaine serait en bonne voie d’être adopté successivement par la Chambre des Représentants et le Congrès. Si les indices actions en ont profité avec l’aide bienvenue de Nvidia, les cryptomonnaies au sens large n’ont guère évolué.

Même si le prince des cryptos, a certes rebondi, les dernières analyses techniques ne témoignent pas de signaux positifs ou négatifs au moment où l’on parle. Comme s’il était amorphe depuis le dernier échec sous les 2000$. Désormais, les bulls connaissent des difficultés à enfoncer le clou face aux bears si bien que la consolidation du dollar et des taux obligataires ont cessé tout au long du mois de mai.

Dans un contexte de marché hésitant malgré la décrue de la volatilité, voyons si nous sommes plus avancés au sujet de la neutralisation du bear run de l’ETH.

Cette analyse du cours d’Ethereum vous est proposée en collaboration avec CryptoTrader et sa solution de trading algorithmique enfin accessible aux particuliers.

Ethereum en unités hebdomadaires – Les 1700$ préservés jusqu’à présent

Après avoir souffert pendant cinq semaines consécutives, le cours de l’Ethereum a su préserver les 1700$ en revenant au contact de la Tenkan et de la ligne médiane du canal haussier. Mais d’un autre côté, il reste bloqué sous la barrière psychologique des 2000$. Ce qui signifie à ce stade que la neutralisation de son bear run depuis son dernier ATH en novembre 2021 fait du surplace à l’intérieur du Kumo (Nuage d’Ichimoku).

Analyse du cours de l'Ethereum en unités hebdomadaires - 30 mai 2023

En parallèle, la Chikou Span continue son avancée vers la ligne descendante et le nuage, même si ça se fait latéralement. À l’extrémité droite du graphique, le croisement favorable entre la Senkou Span A (SSA) et la Senkou Span B (SSB) laisserait espérer un possible rebond pour attaquer la résistance des 2000$.

Dans l’hypothèse d’un franchissement des 2000$, les bulls respireraient un bon coup en envisageant un cours de l’ETH en direction des 2300$. Dans l’intérêt de construire une structure haussière saine en vue d’une avancée marquée de la neutralisation du bear run, il serait souhaitable que les cours naviguent à l’intérieur du canal haussier durant les prochaines semaines pour se prémunir de signaux d’excès à l’achat.

À l’inverse, il faudrait faire en sorte de ne pas rompre les 1700$ sous peine que les bulls lâchent prise. Car cela coïnciderait à des cours qui sortiraient du canal haussier par le bas, et donc remettrait partiellement en cause le rebond depuis le début de l’année.

Ethereum en unités journalières – Les cours en balance favorable pour une sortie au-dessus du Kumo ?

En unités journalières, le cours de l’Ethereum a profité d’un dimanche favorable pour repasser momentanément au-dessus de la Kijun et revenir au contact de la borne haute du Kumo, la SSA. Cependant, ces signaux quelque peu favorables ne présageraient pas automatiquement un retour en grâce. Et pour cause, nous ne sommes pas loin de voir les cours descendre en dessous du nuage en cas où ils cèdent du terrain par rapport à la Kijun. D’autant plus que la ligne descendante depuis le dernier échec sous les 2000$, pourrait se révéler être un obstacle à court terme.

Analyse du cours de l'Ethereum en unités journalières - 30 mai 2023

Dans l’éventualité d’un avortement de la tentative de rebond, le prince des cryptos pourrait se saborder en deçà du Kumo et en direction des 1700$. Une extension baissière sous ce support causerait un débordement du canal haussier par le bas. Avec l’objectif que les bears ressurgiraient pour envoyer les cours en direction des 1400$. Auquel cas, nous serions proches d’une reprise du bear run.

À contrario, les bulls devraient se réveiller rapidement pour dompter la ligne descendante et ne pas être en danger à court terme. De ce fait, ils auraient une nouvelle chance d’aborder les 2000$ en espérant enfin une issue favorable.

En résumé, le cours de l’Ethereum semble toujours être en balance entre deux scénarios alternatifs : le franchissement des 2000$ et la rupture des 1700$. Pour l’instant, la neutralisation de son bear run depuis son dernier ATH en novembre 2021, reste privilégiée compte tenu que les cours sont bien installés à l’intérieur du Kumo hebdomadaire. Mais il ne faudrait pas la situation de marquage à la culotte entre les 1700 et 2000$ s’enlise graphiquement. Car, l’issue risquerait d’être violente dans un sens ou dans l’autre.

Jusqu’à preuve du contraire, force est de constater que le prince des cryptos perd le fil à chaque fois qu’il s’approche des 2000$. Ne serait-ce pas un signe de fébrilité de la part des bulls ? Au fur et à mesure que l’hésitation dure, on redoutera un retour de l’aversion au risque. Non seulement, un nouveau échec sous les 2000$ risquerait d’être des plus préjudiciables pour les bulls, par rapport aux précédentes tentatives. Mais pire encore, un retournement de tendance à la baisse serait à portée de tir dans le cas où l’ETH renouerait les 1400$.

Dans l’attente de la réunion de la FED à la mi-juin prochain, l’évolution de l’Ethereum donne le sentiment d’être à la croisée des chemins. Nous pourrions en rester là, si aucun catalyseur de premier ordre ne se manifesterait pas jusqu’à cet événement macroéconomique majeur. Auquel cas, la tendance serait neutre à court terme.

Vous souhaitez déléguer le trading d’une partie de vos cryptomonnaies ? À travers son service de trading optimisé, CryptoTrader vous permet de maximiser vos profits de manière simple, diversifié, et entièrement automatisée.

Sovanna Sek

Passionné par les marchés financiers depuis 2010, j’étais dans un premier temps sceptique au sujet des cryptomonnaies. Mais à force de creuser entre les lignes, je me suis rendu compte de son énorme potentiel sur de nombreux secteurs d’activité. Je suis moi-même investi en cryptomonnaies et crois fermement à leur place en tant que classe d’actifs à part entière.