Du Battle Royal et des NFT : L’éditeur de PUBG s’associe avec Solana Labs

Battle Royal et NFT ? Un mélange des genres, qui pourrait bien voir le jour. Après Ubisoft qui adoubait Tezos pour la distribution de NFT in-game. C’est au tour de l’entreprise derrière PUBG d’annoncer qu’elle est en train de développer un projet qui verra le jour sur la blockchain Solana. Ce projet ne serait pas simplement une initiative de la part de Krafton, puisqu’il s’agirait d’une collaboration avec Solana Labs qui viserait à développer et commercialiser des jeux vidéo.

Un choix logique

L’arrivée des consoles connectées à internet a en quelque sorte sonné la fin d’une époque, où les développeurs publiaient des mises à jour de plusieurs gigaoctets qui ajoutaient des heures de jeux et des tonnes de contenu gratuitement. Et lorsqu’il s’agissait d’une extension payante, on ne se moquait pas de vous et les développeurs venaient vous voler des pans entiers de votre vie sociale. Bref le travail était fait par des passionnés qui avaient l’amour du jeu vidéo.

Alors certes, la transition ne s’est pas faite du jour au lendemain. Mais nous avons vu, au fil du temps, de plus en plus de jeux vendus en kit qui vous demandait de sortir la carte bleue pour du contenu déjà présent sur la galette !

Cette politique du jeu à peine fini et vendu en kit, nous a amenés à des catastrophes telles que Cyberpunk 2077.

Screenshot de Cyberpunk 2077
GOTY 2021

Mais la racine du Mal, la source de tous les maux est arrivée sur Terre bien avant. Il s’agit d’Activision. L’éditeur de jeu vidéo qui s’intéressait plus à la taille de votre portefeuille, qu’à votre expérience utilisateur. Ce même éditeur, qui vous proposait le fameux pack de 4 maps recyclées de Call Of vendu 15 €.

Alors, certes ils ont bien trouvé quelques idiots pour alimenter la machine et maintenant nous ne voyons aucun problème à payer des season pass et des skins pour notre personnage préféré. Mais ce qui est plus dérangeant c’est de payer pour un jeu auquel nous allons jouer seulement 1 an. Et c’est là que les NFT pourraient peut-être changer la donne.

C’est donc sans étonnement que nous voyons de plus en plus d’éditeurs de jeux vidéo parler de « Web3 », de « NFT » et réfléchir à la façon dont ils pourraient implémenter le tout dans leur prochaine production AAA.

>> Intéressé par l’écosystème Solana ? Inscrivez vous vite sur la plateforme de référence FTX (lien affilié) <<

Krafton x Solana

Annonce du partenariat entre Solana et Krafton

C’est donc ce mercredi 23 mars que l’entreprise derrière PUBG, qui compte plus de 1 milliard de téléchargements toutes plateformes confondues, a annoncé un « accord à long terme » avec Solana Labs. Cet accord sera une collaboration qui devrait déboucher sur le développement, la commercialisation et la création de NFT qui fonctionneront sur la blockchain Solana. L’annonce parle même « d’exploration d’opportunités de co-investissement ».

« Krafton verra en permanence des moyens de travailler en étroite collaboration avec des sociétés de blockchain telles que Solana Labs alors que nous travaillons à l’établissement de notre écosystème Web 3.0 »

Hyungchul Park, responsable Web 3.0 de Krafton

Ce choix paraît pertinent, lorsque l’on regarde les métriques : plus de 1 milliard de téléchargements toutes plateformes confondues, 75 millions de téléchargements (PC et consoles confondues) et 7 milliards de dollars de revenus générés depuis son lancement via des achats dans le jeu. Mais ce qui est le plus dingue, c’est que ça ne concerne que la version mobile !

Toujours d’après le site Sensor Tower PUBG aurait généré 2,7 milliards de revenus sur l’année 2021, soit une moyenne de 8,1 millions de dollars PAR JOUR !

Avec des chiffres pareils, il n’est pas étonnant de voir Solana Labs se jeter sur ce partenariat. D’autant plus que son infrastructure pourrait, théoriquement, encaisser une telle charge. Puisque le site Break Solana annonce que :

« Solana est la blockchain la plus performante au monde – actuellement, elle peut gérer 50 000 transactions par seconde avec des temps de bloc de 400 millisecondes. »

Quelques zones d’ombres persistent

Pour l’heure Krafton n’a pas encore annoncé s’il s’agit d’apporter PUBG ou bien l’une de ses autres licences à succès telles que Tera ou Subnautica sur Solana. Ou peut-être sommes-nous complètement à côté de la plaque et qu’il s’agira de jeux mobiles, puisque l’essentiel du chiffre d’affaires de Krafton semble se trouver sur cette plateforme.

« Grâce à cette coopération, Krafton acquerra les connaissances nécessaires pour accélérer son investissement et sa production d’expériences basées sur la blockchain. »

Hyungchul Park, responsable Web 3.0 de Krafton

Toujours dans cette optique de développer son implication dans le domaine du Web3. Krafton avait révélé une prise de participation de 2,5 millions de dollars dans la plateforme d’enchères en ligne Seoul Auction Blue et de 4,1 millions de dollars dans sa filiale XBYBLUE. Le but de ces prises de participation dans les entreprises Krafton Seoul Auction Blue et XBYBLUE est de développer des projets liés aux NFT.

Par ailleurs, Krafton a annoncé un accord en février 2022 avec Naver Z pour construire une « plate-forme NFT et métavers »

Quoi qu’il en soit, nous avons hâte de voir ce que va donner cette collaboration. Car les métriques telles que le chiffre d’affaires de Krafton et les capacités théoriques de Solana sont gargantuesques. S’ajoute à cela, que le catalogue de jeux vidéo de Krafton n’est pas non plus dégueulasse, donc cela pourrait toujours être intéressant de voir cette collaboration à l’œuvre. Pour finir, les partenariats de Solana Labs pleuvent et sont loin d’être les pires. Car il y a plusieurs semaines de ça, nous vous évoquions le partenariat entre Solana Labs et Behance. Quand bien même nous ne serions pas intéressés par cette blockchain, il faut avouer qu’elle sait attiser la curiosité.

Solana sait s’entourer de partenaires de choix pour faire progresser tout son écosystème. Vous aussi, effectuez un choix stratégique gagnant pour vos cryptos ! Inscrivez-vous dès maintenant sur la plateforme d’exchange crypto de référence FTX et bénéficiez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien affilié, voir conditions sur site officiel).

Grégory De Wageneer

Mon parcours est assez classique. J'ai décidé de miner, puis d'acheter des bitcoins dans une optique de spéculation après une expérience entrepreneuriale. Mais plus mes recherches sur Bitcoin s'intensifiaient et plus mon intérêt pour lui grandissait. J'ai fini par comprendre, que la blockchain est à la monnaie et la finance ce qu'Internet est devenu aux moyens de communication : une évidence.

Recevez un condensé d'information chaque jour