gironde bitcoin

L’AMF publie une mise en garde et dénonce quinze sites frauduleux

Trading du CoinTrading du Coin

L’Autorité des Marchés Financiers (le régulateur français) a récemment rappelé que toute entreprise proposant à ses clients des biens divers – ou des droits sur ces derniers – accompagnés de promesses de rendement économique devait impérativement être enregistrée auprès de l’AMF, et le préciser clairement. Cette pratique découle de la loi dite “Sapin II” du 9 décembre 2016.

Selon cette déclaration, le régulateur avait déjà alerté certaines entreprises sur le fait qu’elles enfreignaient cette loi, proposant des crypto-avoirs avec rendements sans bénéficier d’un numéro d’enregistrement délivré par l’AMF. Pourtant, ces dernières ont continué d’exercer, et l’AMF à donc publié une mise en garde publique à l’encontre de quinze de ces sociétés :

http://akj-crypto.com/
http://bank-crypto.com/
https://bcoin-bank.com/
https://bit-crypto.net/
https://boursebitcoin.com/
https://www.crypteo.io/
https://cryptobankweb.com/
http://crypto-major.com/
https://cryptopartnersinvest.com/
http://crypto2.bnd-group.com/
http://crypto.private-finances.com/
http://ecs-solutions.net
http://ether-invest.com/
https://krakenaccess.com/
http://www.minedecrypto.com

Pour finir, l’AMF rappelle au passage certaines règles de bon sens quand on évolue dans le monde de l’investissement :

  • Aucun discours commercial ne doit faire oublier qu’il n’existe pas de rendement élevé sans risque élevé ;
  • Obtenez un socle minimal d’informations sur les sociétés ou intermédiaires qui vous proposent le produit (identité sociale, pays d’établissement, responsabilité civile, règles d’organisation, etc.)
  • N’investissez que dans ce que vous comprenez ;
  • Posez-vous la question de savoir comment est réalisée la valorisation du produit proposé (prix d’achat ou prix de vente), renseignez-vous précisément sur les modalités de revente du produit et les délais liés, notamment dans le cas où le produit investit sur une classe d’actifs peu liquides.

Extrait de la déclaration de l’AMF.

Ce sont d’excellents conseils, que l’on ne peut que vous pousser à suivre ! Restez toujours prudent, et profitons-en pour rajouter l’un de nos leitmotivs : tout est scam jusqu’à preuve du contraire !

Avatar
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
zeklass
Invité
zeklass

Attention, faute de Français: on ne dit pas “régulateur” dans ce cas, mais réglementeur ou réglementateur.
Les réglementeur énoncent des règlements ou des réglementations et non pas des régulations!
Tout le monde fait la même faute, car influencé par l’Anglais.
Merci !

trackback

[…] est très difficile de distinguer une plateforme sérieuse d’une autre. L’AMF a eu beau établir une liste noire des sites dits « scam », les arnaques continuent. C’est en partie la raison pour laquelle, depuis peu, un […]

azerty
Invité
azerty

bonjour, pour les plates forme frauduleuse il faut crée des listes et les diffusée par tout moyen possible ainsi que dans tout les forums et journaux financier possible les diffuser a grandes échelle car si il vole nos économies il font aussi du tord au plate forme honnête qui par se faite perte une clientèle potentiel , moi par exemple la plate forme potentiel se nomme bitfinex live alors que la plate forme officiel se nomme Bitfinex