LVMH : une blockchain pour les produits de luxe Louis Vuitton et Christian Dior

Trading du CoinTrading du Coin

Certains projets cryptos comme VeChain (VET) sont connus pour développer des systèmes anti-contrefaçons basés sur blockchain. Ici ce n’est pas moins que le groupe LVMH qui se lance dans l’aventure, pour protéger les produits de luxe Louis Vuitton et Dior par blockchain.

LVMH, le leader mondial du luxe, qui affiche 46,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2018, est en train de préparer une plateforme basée sur blockchain, appelée AURA.

Il était logique qu’un tel groupe, qui lutte constamment avec la contrefaçon, s’intéresse de près à assurer l’authenticité de ses produits. LVMH aurait ainsi embauché depuis un an – en toute discrétion – une équipe à plein temps sur ce projet AURA, en collaboration avec l’équipe de développement d’Ethereum ConsenSys, ainsi que Microsoft Azure.

Selon CoinDesk, cette plateforme devrait entrer en service dès mai ou juin prochain, afin de protéger dans un premier temps les produits de ses marques Louis Vuitton et Christian Dior.

AURA serait ensuite progressivement étendu aux « 70 Maisons d’exception » que regroupe LVMH, voir même être proposé à des concurrents, en créant une marque blanche pour ce système.

« AURA apportera la preuve de l’authenticité des articles de luxe et retracera leurs origines, des matières premières aux points de vente, en passant par les marchés des biens d’occasion » source anonyme citée par CoinDesk

Toujours selon ces mêmes sources, AURA serait basée sur Quorum, une blockchain privée codéveloppée par la banque JP Morgan et EthLab.

Quorum est elle-même basée sur Ethereum (ETH). Nul doute que les non-fungible tokens ERC-721 (ou NFT) d’Ethereum ont su séduire le grand groupe de luxe, puisqu’ils permettent de rendre unique et authentifiable un élément sur blockchain.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
Rom1
Invité
Rom1

Il va juste y avoir un gros problème d’exploitation de brevet… ça va coûter cher tout ça 🙂

Ferrari
Invité
Ferrari

VeChain (VET) invité par LVMH il y a peux de temps , je pense qu’il apporte une touche dans le projet . La confidentialité oblige pour éviter la spéculation sur la crypto VET . VeChain travail en secret avec LVMH en toute confidentialité après le jeton (VET) VeChain devrait exploser à suivre ….

Caihos
Invité
Caihos

Oui enfin, curieusement VeChain et LVMH j’ai bien l’impression qu’on en a surtout entendu parlé dans les pseudo média crypto qui forçaient la hype lorsque la période s’y prêtait bien ;). Et je dis ça j’en possède aussi du Vechain, mais y a de quoi être suspicieux lorsqu’on en entend même pas parler dans les média plus officiels ou même ici.
Après j’ai largement fait mon beurre avec que le VET (ou plutôt lorsque c’était le VEN…), mais je commence sérieusement à me demander s’ils méritent bien que j’en hold encore autant.

Bref, les joies du marché crypto…