NFT et metaverse : la guerre des marques a commencé

Protection 3.0 – Le nombre de demandes de marques liées aux tokens non fongibles (NFT) et au métavers au cours des huit premiers mois de cette année, n’est pas loin du double de celui enregistré en 2021.

Les demandes de marques NFT et métavers explosent

Ça se bouscule aux portes de l’Office américain des brevets et des marques ! Dans son tweet du 6 septembre dernier, l’avocat spécialisé en propriété intellectuelle Mike Kondoudis révèle les statistiques relatives aux demandes de marques américaines, qui ont été déposées pour des produits et des services liés aux NFT, au métavers, au web3 en général, entre le mois de janvier et d’août de cette année.

Mike Kondoudis a partagé un graphique qui avance le chiffre de 3 899 demandes de marques américaines durant ces huit premiers mois, soit en moyenne 487 demandes mensuelles. Le mois de mars a enregistré un record de 604 dépôts.

Demandes de marques NFT métavers
Publication de Mike Kondoudis – Source : Twitter

Les narrations pessimistes sur les cryptomonnaies, sous fond de marchés baissiers cette année, n’ont point dissuadé les entreprises, d’effectuer leurs premiers pas ou de renforcer leur présence dans les NFT et les métavers. Le nombre de demandes des huit premiers mois ont largement dépassé les 2 087 demandes d’enregistrement de marques de l’année dernière dans son intégralité.

>> Gagner jusqu’à 8% d’intérêts composés sur vos cryptos ? C’est possible avec FTX Earn (lien commercial) <<

Un plongeon dans le web3 stimulé par les copieurs et les opportunistes

De gré ou de force ! Les litiges qui opposent certaines grandes marques à des artistes ou parfois à des personnes opportunistes et sans scrupules dans le web3, ont ouvert les yeux de quelques entreprises, quant à l’importance de protéger leurs noms dans ces nouveaux univers virtuels.

L’une de ces secousses concerne l’affaire Hermès contre le créateur de Metabirkin NFT, Mason Rotherschild. La marque de mode de luxe française a intenté l’année dernière, une action en justice contre Mason Rotherschild, dont la collection publiée sur OpenSea contenait des versions numériques du sac Birkin d’Hermès.

Sans une protection adéquate de leurs marques dans le web3, les entreprises peuvent se faire devancer par des « entrepreneurs » un peu trop culottés, qui pensent avoir trouvé le bon filon à exploiter.

Fenesha Holmes et Reath Mohammed avaient ainsi déposé des demandes de marques liées au métavers pour Gucci et Prada en 2021.  L’Office américain des brevets et des marques (USPTO) a rejeté ces demandes, vu que les deux personnes n’avaient en réalité, aucun lien avec les deux entreprises.

Sony Music Entertainment figure dans la liste des entreprises américaines, qui a effectué récemment un dépôt pour un amener sa marque dans le web3, en vue du lancement d’un projet alliant musique et NFT.

The Merge vous rend perplexe ? Une offre de rendement à la clarté limpide est désormais disponible. Inscrivez-vous dès maintenant sur FTX et profitez de 8% d’intérêts sur vos cryptomonnaies (lien commercial, voir conditions sur le site officiel).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour