Monopole publicitaire : La NFL rentre en guerre contre les NFT

NFT

Tactique de défense contre les NFTLa National Football League (NFL) des États-Unis publie des restrictions empêchant les équipes de se lancer dans l’aventure des jetons non fongibles (NFT) ou de profiter des opportunités de partenariat publicitaire avec des acteurs majeurs de la cryptosphère. Pourquoi une telle décision ?

Les NFT et les entreprises cryptos mis hors jeu

La NFL interdit pour le moment aux équipes de vendre des NFT et de conclure des accords de sponsoring avec des exchanges, comme FTX, alors que la ligue serait en train d’élaborer une stratégie pour entrer sur le marché des cartes et des arts numériques sportifs. Cependant, les équipes peuvent collaborer avec des sociétés de gestion d’actifs qui proposent des fonds suivant la performance des cryptomonnaies.

Un responsable d’équipe a lu ces restrictions imposées par la NFL dans ses nouvelles directives relatives aux actifs numériques :

« Il est interdit aux clubs de vendre, ou d’autoriser dans les médias contrôlés par les clubs, des publicités pour des cryptomonnaies spécifiques, des initial coin offerings, d’autres ventes de cryptomonnaies ou toute autre catégorie de médias en rapport avec la blockchain, les actifs numériques ou une société de blockchain, sauf dans les cas prévus par le présent document. »

Toutefois, ces dispositions autorisent les sponsorings avec « des entreprises dont l’activité principale consiste à fournir des services de conseil en investissement ou de gestion de fonds en rapport avec les cryptomonnaies, à condition que ces droits de parrainage publicitaire soient limités à la promotion des marques de l’entreprise ».

>> Besoin de cryptos pour vos premiers NFT ? Inscrivez-vous sur Binance et économisez 10% de frais (lien commercial) <<

NFL : pas de changement de nom de stade en vue pour le moment

La NFL se montre plus prudente que d’autres ligues, comme la National basketball association (NBA), qui a plongé sans complexe dans les NFT avec son NBA Top Shot générant plus de 700 millions de dollars de ventes depuis son lancement.

La NFL fait également barrage à des parrainages publicitaires juteux avec des géants de la cryptosphère qui voudraient promouvoir leur marque. Or, les autres ligues sont également plus souples sur ce terrain, une flexibilité qui a permis au Miami Heat de la NBA de signer un accord de 135 millions de dollars sur 19 ans avec l’exchange FTX sur les droits d’appellation de son stade en Floride qui sera connu sous le nom de « FTX Arena » à partir de la saison 2021/2022.

Le football américain est en retard par rapport au soccer. La NFL prend son temps et préfère jouer la carte de l’interdiction plutôt que celle des NFT pour le moment, alors que le ballon rond a déjà marqué des buts dans ce jeu, notamment à travers le partenariat entre la ligue de football italienne et Crypto.com.

Vous êtes en droit de ne rien comprendre à la tendance NFT. En revanche, ne pas vous intéresser à Bitcoin est impardonnable ! N’attendez plus pour préparer l’avenir en allant vous inscrire sur la plateforme Binance, LA référence absolue du secteur. Vous économiserez 10% sur vos frais de trading en suivant ce lien (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour