Meta roi du métavers ? La Commission fédérale du commerce le voit autrement

Stop à l’expansion Meta – La Commission fédérale du commerce (CFT) dépose plainte contre Meta. En effet, l’entreprise devra cesser d’engloutir les entreprises innovantes dans le domaine de la réalité virtuelle. L’objectif est de l’empêcher de régner sur le métavers.

Réalité virtuelle : fin des emplettes pour Meta

Un vote à trois contre deux, au détriment de la maison mère de Facebook et d’Instagram. La Commission fédérale du commerce fait bloc contre un Meta. Le géant des réseaux sociaux souhaiterait prendre le contrôle du secteur de la réalité virtuelle pour le fitness et du métavers en général, en dévorant à coups de millions, les acteurs les plus innovants de l’industrie.

Retour en octobre de l’année dernière : Meta révèle son intention d’acheter VR Within, le studio qui a développé l’application de fitness populaire, Supernatural. L’entreprise serait prête à mettre sur la table 400 millions de dollars, pour absorber Within.

Mesures prudentielles de routine dans ce type d’opération ou pressentiment sur une future levée de boucliers du CFT, la société a préféré reporter la date de clôture de l’opération pour le 1er août de cette année.

Si la transaction a effectivement lieu, sa conclusion risque d’être repoussée encore une fois. En effet, la majorité des membres de la Commission a voté en faveur d’une action en justice pour bloquer l’achat. Une plainte a été déposée à cet égard. Le tribunal de district des États-Unis pour le district nord de la Californie se chargera de l’affaire.

>> Meta est trop gourmand ? Inscrivez-vous sur PrimeXBT (lien commercial) <<

Abus de position dominante ou soutien au secteur ?

La Commission fédérale du commerce accuse Meta de vouloir étouffer la concurrence, en rachetant les studios indépendants. Le régulateur souhaite que la maison mère de Facebook lance ses propres initiatives, et cesse ses actions qui viseraient à « acheter sa place au sommet », en reprenant les propos de John Newman, directeur adjoint du bureau de la concurrence de la CFT.

La Commission a rappelé que Meta avait déjà acquis Beat Games, le développeur du jeu de réalité virtuelle populaire Beat Saber, qui peut également faire office d’application de fitness. Le régulateur estime ainsi qu’il ne peut donner le feu vert à l’achat de Within. Il souhaite préserver l’innovation et éviter que Meta n’écrase la concurrence.

La guerre de communication précède le procès à venir, s’il a effectivement lieu. Meta décrit plutôt cet achat de Within comme une injection de nouveaux investissements dans le secteur de la réalité virtuelle pour le fitness. L’entreprise rejette également les analogies évoquées, entre Supernatural et Beat Saber.

Les accusations de la CFT seraient basées sur « l’idéologie et la spéculation, pas sur des preuves », selon Nikhil Shanbhag, Meta VP et associate general counsel.

Si la Commission fédérale du commerce échoue dans sa tentative d’empêcher Meta de dominer le métavers, les 2,8 milliards de dollars de pertes du département metaverse de l’entreprise modèreront-ils les ambitions du géant des médias sociaux ?

La course à l’investissement crypto et au metaverse est lancée ! Même si certains ont pris une bonne longueur d’avance, il est encore possible de la rattraper. Pour ce faire, inscrivez-vous vite sur la plateforme PrimeXBT (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour