Après 9 milliards de dollars perdus, Mark Zuckerberg s’accroche toujours au metaverse

Construire à un stade précoce – Mark Zuckerberg défend bec et ongles, le métavers de Meta. Il voit bien au-delà des défis financiers que l’entreprise doit relever aujourd’hui, pour pouvoir proposer un nouveau moyen de communication sur un horizon de 10 ans.

Le métavers de Meta : projection dans les années 2030

Mark Zuckerberg est toujours optimiste, malgré les milliards de dollars que le développement du métavers de Meta a déjà engloutis. Lors d’une interview à distance au DealBook Summit du 30 novembre à New York, le PDG de Meta a réaffirmé sa détermination à mener à terme ce projet, qui a déjà généré des pertes de plus de 9 milliards de dollars depuis le début de cette année.

Face aux doutes qui ont été émis quant à la réussite de ce métavers, Mark Zuckerberg répond avec une vision à long terme, en évoquant une transformation « des appareils informatiques » qui servent à communiquer « dans les années 2030 », et en soulignant que « quelqu’un doit construire cela, y investir et y croire ».

>> Les pronostics sur Binance, c’est 1 million de $ à partager ! (lien commercial) <<

Un investissement toujours dominant pour les réseaux sociaux actuels

Malgré les difficultés actuelles, Mark Zuckerberg n’a donc pas l’intention de faire machine arrière concernant le développement de son métavers. Pour autant, il ne nie pas la réalité des chiffres. Et le PDG de Meta est conscient du coût faramineux de ses ambitions.

Récemment, l’entreprise avait dû se séparer de 11 000 employés. Environ 80 % des investissements de l’entreprise seraient encore dédiés actuellement aux réseaux sociaux phares, et ce sera le cas « pendant un certain temps ». Les investissements dans le métavers resteront en dessous des 20 %, jusqu’à ce que « le métavers prenne de l’ampleur ».

Métavers d'ici 2030
Métavers : vers une transformation des moyens de communication d’ici 2030 ?

En évoquant ces allocations, Mark Zuckerberg défend ainsi la construction de son métavers, qui ne serait pas le principal facteur à l’origine des difficultés financières de l’entreprise. Selon le PDG de Meta, la société prévoyait que « l’économie et les affaires allaient dans une certaine direction », mais la réalité fut tout autre. Pour les prochaines années, l’entreprise viserait « l’efficacité, la discipline et la rigueur » d’un point de vue opérationnel.

Mark Zuckerberg et Meta ne sont pas les seuls à investir massivement dans une technologie émergente, afin de rester compétitif sur le long terme, en prévision d’une probable évolution profonde des moyens de communication sur cette décennie. Nokia partage une vision assez similaire, en indiquant que le métavers signera la mort des smartphones.

Les opportunités d’achat de cryptos à bas coût que nous offre le marché sont éphémères. Et sur Binance, c’est encore mieux ! Durant le mondial de foot, Binance distribue 1 million de dollars aux meilleurs pronostiqueurs de la plateforme ! Pour ne pas rater l’opportunité d’une vie, inscrivez-vous vite sur la plateforme Binance. Tentez de remporter jusqu’à 1000$ par match de coupe du monde ! (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour