9,4 milliards de dollars évaporés – Le metaverse de Meta, un gouffre ?

Des pertes et une lettre – Mark Zuckerberg veut jouer un rôle central dans la création des métavers, et apparemment, le PDG de Meta y met le paquet, quitte à provoquer des frictions avec les investisseurs.

Hémorragie financière pour le métavers de Meta

Les investisseurs auront-ils les reins suffisamment solides pour continuer sur le moyen et le long terme ? Rien que pour le troisième, Reality Labs, qui est la division métavers de Meta, a enregistré des pertes de 3,7 milliards de dollars, pour 285 millions de dollars de revenus générés durant la période.

Désormais, les pertes de Reality Labs depuis le début de l’année s’élèvent à 9,4 milliards de dollars. Et bien que les autres activités de Meta continuent de générer des revenus publicitaires importants, la situation semble tout de même préoccuper les investisseurs.

La capitalisation boursière de l’entreprise se situe actuellement sous la barre des 350 millions de dollars, après avoir dépassé les 1 000 milliards de dollars l’année dernière.

Meta perd des milliards à cause de son metaverse

>> Oubliez le métavers, dans le monde réel, vos cryptos peuvent vous rapporter gros avec AscendEX Earn (lien commercial) <<

Moins de collaborateurs, une limite aux investissements

Pour redresser les finances, Brad Gerstner, PDG d’ d’Altimeter Capital Management qui est un actionnaire de Meta, a avancé des propositions qui s’articulent autour de diverses coupes budgétaires, dans une lettre ouverte publiée sur son Medium.

Il a suggéré que Meta diminue son effectif d’au moins 20 % et réduise ses investissements, en plafonnant notamment les dépenses de Reality Labs à hauteur de 5 milliards de dollars par an.

Pas touche au métavers : des efforts pour assurer l’avenir

Ces propositions concernant la réduction de la taille de l’équipe vont plutôt dans le sens des déclarations récentes de Mark Zuckerberg, qui avaient annoncé un gel des recrutements et une restructuration des équipes, pour réaliser des économies.

Néanmoins, lors d’une conférence téléphonique sur les résultats avec les analystes, le PDG de Meta a défendu bec et ongles les investissements que l’entreprise réalise dans le métavers, des efforts qui seraient axés vers l’un des domaines qui « seront fondamentalement importants pour l’avenir ».

Mais en attendant des résultats palpables qui puissent satisfaire les investisseurs, dans les faits, la plateforme de réalité virtuelle phare de Meta, Horizon Worlds, enregistrerait moins de 200 000 personnes par mois, selon un article du 15 octobre dernier du Wall Street Journal.

Les investisseurs n’ont pas l’esprit tranquille face à un Mark Zuckerberg qui construit son métavers à coups de milliards de pertes. Le PDG de Meta trouvera-t-il le juste équilibre entre la nécessité de réaliser des profits sur le court terme, tout en innovant dans un domaine émergent pour assurer le long terme ?

La chute du cours affecte aussi le metaverse. Profitez des conditions actuelles de marché pour accumuler tranquillement du Bitcoin et des cryptomonnaies.  Inscrivez-vous dès maintenant sur AscendEX et bénéficiez de rendements incroyables avec AscendEX Earn (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour