LooksRare (LOOKS) prêt pour la bagarre – L’OpenSea killer récompense encore ses utilisateurs

Les LOOKS se multiplient – Parmi les plateformes de tokens non fongibles (NFT), OpenSea dominait largement jusqu’à la récente apparition d’un concurrent de poids : LooksRare. Ce dernier ne ménage pas ses efforts pour se faire une place au soleil des NFT, en proposant des rendements de folie pour les détenteurs de son token LOOKS.

Du wash trading organisé qui ne semble pas poser problème…

Contrairement au bien établi OpenSea, qui exige 2,5% de frais sur chaque vente de NFT sur sa plateforme, LooksRare se contente de 2 % et ces frais sont redistribués sous la forme de tokens LOOKS à ceux qui participent à la vie de la plateforme.

Une formule qui semble connaître un grand succès, d’autant plus que les équipes de LooksRare n’hésitent pas à tout faire pour attirer le chaland. Un peu trop même, puisque plus il y a d’échanges de NFT, plus les participants touchent de récompenses en LOOKS. De quoi motiver des accusations de wash trading de la part de certains observateurs, puisque cela gonfle artificiellement les volumes d’échange de la plateforme.

En effet, 2 866 500 LOOKS sont actuellement distribués chaque jour aux participants des interactions sur LooksRare, selon le plan de distribution en 4 phases de la plateforme (voir ci-dessous). Sauf que cette première phase ne durera que 30 jours, avant que les récompenses journalières soient divisées par plus de 2. Ensuite, 90 jours avant une nouvelle diminution, puis 240 jours et enfin 361 jours pour la dernière phase.

De quoi provoquer un démarrage en force, puisqu’au cours actuel de 4,80 dollars par LOOKS, ce sont 13,75 millions de dollars qui sont distribués chaque jour.

4 phases de distribution des tokens LOOKS – Source : Dingaling (Twitter)

>> Venez faire vos premiers pas dans l’univers Bitcoin sur Binance (lien affilié) <<

… parce qu’il rapporte des ETH qui génèrent des rendements de folie

Comme l’explique le collectionneur de NFT Dingaling sur Twitter, ce wash trading s’avère en fait très bénéfique d’une certaine façon, bien qu’il représente des transactions artificielles.

En effet, ce collectionneur explique que, par exemple, à chaque fois qu’un wash trader réalise une transaction de 1 000 ETH pour recevoir des LOOKS, 20 ETH sont prélevés en frais (2 %).

Or, ces 20 ETH (et tous les frais collectés) sont ensuite partagés entre tous les possesseurs qui mettent en jeu leurs tokens de LOOKS (staking). Cela engendre des taux d’intérêt totalement démentiels pour attirer les stakers, de l’ordre de 978 % de rendement annuel sur la pool LOOKS/WETH au moment où Dingaling a écrit ses commentaires.

Publication de Dingaling – Source : Twitter

On comprend mieux ce qui se cache derrière l’énorme engouement derrière la plateforme LooksRare, au point d’en dépasser OpenSea en termes de volumes d’échange. Il est cependant un peu tôt pour dire si le jeune concurrent connaîtra une explosion aussi gigantesque qu’OpenSea concernant sa valorisation, qui atteint désormais 13 milliards de dollars.

Vous êtes en droit de ne rien comprendre à la tendance NFT. En revanche, ne pas vous intéresser à Bitcoin est impardonnable ! N’attendez plus pour préparer l’avenir en allant vous inscrire sur la plateforme Binance, LA référence absolue du secteur (lien affilié).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour