La Chine déteste Bitcoin, mais pas le metaverse : le pays accélère le pas vers le web 3

Ville virtuelle – Pékin dévoile son plan qui devrait accélérer le développement de metaverse dans la capitale chinoise, grâce à un soutien des institutions de la ville.

Les districts solidaires derrière le metaverse de Pékin

En Chine, le métavers est une affaire d’État. Dans un communiqué du 23 août dernier, le gouvernement municipal de Pékin a révélé son plan d’action de deux ans, axé sur l’innovation et de développement de métavers.

Ce programme, qui s’étale de 2022 à 2024, oblige les districts à construire l’infrastructure technologique requise pour le métavers au niveau de la ville, et encourager son utilisation dans divers domaines tels que l’éducation, ou encore le tourisme.

Ce plan d’innovation s’accompagnera d’un développement et d’une intégration de technologies essentielles, comme la visualisation 3D ou encore les Systèmes d’information géographiques (SIG), qui contribueront à la « la construction d’une ville de référence pour l’économie numérique au niveau mondial dans le sous-centre de la ville ».

Dans le cadre de ce programme, les districts devront également soutenir financièrement et en termes de ressources humaines, la construction de ce métavers. Le communiqué n’a toutefois pas précisé les chiffres, sur les subventions qui seront versées aux projets éligibles.

La Chine n'apprécie toujours pas Bitcoin, mais adore le metaverse

>> Le metaverse vous ennuie ? Tentez plutôt de gagner vos 5 places pour la Binance Blockchain Week à Paris (lien commercial) <<

La blockchain : une technologie clé

Ce plan du gouvernement municipal de Pékin s’aligne avec la démarche stratégique actuelle de la Chine, qui ambitionne de transformer sa capitale en un Centre mondial d’innovation scientifique et technologique d’ici 2025. Les autorités avaient révélé cette vision et les détails y afférents, au mois de janvier de l’année dernière.

Le pays souhaite renforcer la force du pays, en matière de sciences et de technologies durant la période du 14e plan quinquennal, qui s’étend de 2021 à 2025. Sous ce rapport, le vice-maire Jin Wei avait indiqué à l’époque que la créativité, la compétitivité et l’influence de Pékin en termes d’innovation, devraient dominer au niveau mondial à partir de 2035.

Jin Wei avait souligné le déploiement d’efforts qui visent à appuyer et à encourager aussi bien la recherche fondamentale que des technologies clés à l’instar de l’information quantique, de l’intelligence artificielle, de la blockchain et la santé.

La Chine est connue pour sa position anti-cryptos, allant jusqu’à interdire officiellement le minage de cryptomonnaies dans le pays. Mais, elle veut apparemment figurer dans le leader du web3, en misant sur l’effort collectif pour le développement du métavers et des NFT sur son territoire.

Venez vous détendre à la Binance Blockchain Week les 14, 15 et 16 septembre 2022 à Paris ! Inscrivez-vous dès maintenant sur Binance. Le JDC vous offre 5 places d’une valeur de 880€. Tentez de les gagner par tirage au sort (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour