Genesis Mining met un terme à ses contrats de cloud mining non rentables

Trading du CoinTrading du Coin

Fin juillet, nous vous avions signalé que la plateforme de cloud mining Hashflare n’obtenait plus de profit sur les contrats Bitcoin, et avait donc stoppé tous ses contrats dépendant de l’algorithme du BTC (le SHA-256). Désormais, c’est Genesis Mining qui va arrêter ses contrats de minage non rentables.

Cloud Mining : frais de maintenance supérieurs aux gains de minage

Paradoxalement, bien que le prix du bitcoin baisse depuis le début d’année, la difficulté de minage (corrélée au hashrate global du réseau) reste élevée, voire augmente, signe de la confiance des mineurs qui continuent leur activité malgré la très faible rentabilité immédiate.

Mais pour des structures professionnelles, comme des entreprises de cloud mining (qui proposent des contrats de minage payants en fonction du hashrate souhaité), la rentabilité peut même devenir négative, quand les frais de maintenance des infrastructures deviennent supérieurs aux gains des prix de revente des cryptos minées.

C’est ce qui arrive à Genesis Mining, dont les contrats longues durées ont du plomb dans l’aile, comme on peut lire sur leur blog officiel :

« (…) certains contrats d’utilisation des utilisateurs sont désormais inférieurs aux frais de maintenance quotidiens qui doivent être couverts, ils sont donc entrés dans le délai de grâce de 60 jours, après quoi les contrats à durée indéterminée seront résiliés ».

Genesis Mining invite donc ses clients avec ce type de contrats à les améliorer, et à les mettre à niveau vers des contrats Radiant.

Difficulté de minage croissante malgré la baisse des cours

Pour en revenir au paradoxe de la difficulté de minage qui reste élevée, CCN nous rappelle la déclaration de David Sapper, directeur d’exploitation chez l’exchange Blockbid :

« L’augmentation du taux de hachage (hashrate) signifie que les gens sont là pour le long terme, parce qu’ils sont heureux de simplement accumuler ce qu’ils minent, même si ça devient (momentanément) à perte ».

La plupart des mineurs ont un minimum de connaissances dans les cryptomonnaies, s’ils continuent leur exploitation, c’est en bonne partie parce qu’ils connaissent le potentiel futur des cryptomonnaies, et aussi sûrement parce qu’il gardent en tête le pic à 20 000 $ du bitcoin en décembre dernier.

Pour finir, rappelons que le Cloud Mining reste en général d’une plus faible rentabilité par rapport au minage direct, avec son propre matériel, et nous vous rappelons que justement nous avons plusieurs solutions dans le domaine, sur nos offres mining du Journal du Coin, renseignez-vous ici.

Sources : CoinDesk ; CoinTelegraph ; Blog.Genesis ; CCN || Image from Shutterstock

découvrez nos
solutions de minage

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

3 Commentaires

  1. Le mining actuel pour moi malgré un cours qui est en descente comme pour le monero sur novembre et comme je fais, et de miner avec des rigs de 4 x GT 1030, ces cartes consomment peu et minent bien les cryptomonnaie : zcash et monero et autres petites cryptomonnaies ( iota, ripple, pigeoncoin, etc…).

    Ensuite rester sur des rigs à bases de grosses cartes style RX 570/580 qui consomment beaucoup est ce vraiment encore rentable une fois les frais d’électricité à payer et le matériel à acheter qui est plus cher, je préfère gagner un peu mois et miner avec des cartes moins gourmantes en consommation électrique.

    Pour ma part je n’ai jamais pensé utilisé des contrats de cloud mining, car une fois le cours des cryptomonnaies en descente c’est moins rentable, ils vaut mieux miner même moins mais avec son propre matériel et s’adapter à miner les cryptomonnaies que peuvent miner notre matériel plutôt que de passer des contrats de cloud mining.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici