Qu’est-ce qu’un non fungible token (NFT) ou token non fongible ?

Trading du CoinTrading du Coin
4.9
(18)

Si beaucoup d’échanges du marché se font par le biais des tokens ou de cryptomonnaies, leurs utilisations ne sont pas toujours pertinentes. En effet, si nous sortons des transactions monétaires, pour certains cas spécifiques d’échanges de bien uniques ou d’objets de collection numériques, nous faisons face à une problématique.

Et c’est pour ces transactions que peuvent se rendre utiles les tokens non fongibles, que je vous présente aujourd’hui. Découvrons ce qu’est un token non fongible et quelles en sont les utilisations dans l’écosystème !

Token non fongible : késaco ?

Mais qu’est ce donc qu’un token dit non fongible ? Pour le comprendre, il faut d’abord se poser la question de la fongibilité. Un exemplaire (ou spécimen) d’un bien est dit fongible s’il est interchangeable avec un autre de même qualité et quantité, sans distinction entre ces deux exemplaires. Pour illustrer le concept, deux bitcoins peuvent s’interchanger, même s’ils ne possèdent pas forcément les mêmes historiques de transactions. Néanmoins, ils ne sont pas en théorie tout à fait fongibles, du fait de cet historique établi pour chacun. L’exemple le plus classique de bien fongible est donc celui des pièces de monnaies ou billets de banque, qui sont fongibles tant que les institutions qui les ont émises leur permettent d’exister.

Un exemple de fongibilité extrême est celui des cryptomonnaies anonymes, qui ne possèdent pas de caractéristiques uniques comme un numéro de série par exemple.

On peut donc résumer en disant qu’un token non fongible est un jeton aux caractéristiques uniques, et dont la valeur peut être différente d’un autre. Mais il possède tout de même des attributs communs entre tous les biens du même type. Les plus grands exemples de biens non fongibles sont les objets de collections, comme les cartes à collectionner ou les timbres. En effet si chaque timbre de collection appartient au grand ensemble des “timbres”, il possède également des spécificités uniques qui permettent d’établir d’autres sous-ensembles, et de le valoriser différemment des autres timbres. Pareillement, les tokens non fongibles peuvent partager certains de leurs attributs avec d’autres tokens, mais c’est l’ensemble de ces derniers permettent de le rendre unique.

Mais alors comment s’inscrit la non-fongibilité dans les cryptomonnaies ? Si nous regardons les différentes cryptomonnaies et tokens de l’écosystème, nous retrouvons beaucoup de fongibilité. Les unités de bitcoins et d’éthers sont toutes fongibles – sur le principe – et il en va de même en ce qui concerne les stablecoins. Les tokens non fongibles sont en effet beaucoup moins développés, même si quelques projets d’ampleur se sont développés au sein de la communauté Ethereum principalement.

Et c’est le standard de jeton ERC-721 qui a principalement été le levier de ce développement, en permettant de créer des tokens non fongibles pouvant interagir ensemble. C’est cette synergie qui permet donc de mettre en place des plateformes d’échanges, que nous verrons par la suite. Ce standard a notamment permis aux CryptoKitties d’être émis sur Ethereum et de connaître le franc succès momentané que l’on sait. Ce standard a été officiellement adopté en juin 2018.

Les NFT dans les jeux vidéos

Le secteur des jeux vidéos – ou plutôt la niche des jeux vidéos se voulant décentralisés – a rapidement compris l’intérêt de ces tokens uniques. En effet, ces tokens peuvent aisément représenter de nombreux objets qui s’échangent actuellement dans les jeux vidéos existants. Et cela ne représente pas forcément des achats en jeu contre des monnaies virtuelles et sans valeur, mais également en devises fiduciaires. Utiliser des NFT pour ces différents objets en jeu permettrait de donner aux joueurs une réelle propriété sur ces derniers.

Fortnite Malware

Transposons cette hypothèse à l’un des jeux vidéos du moment : Fortnite. Ce jeu gratuit finance son développement par sa boutique in-game qui permet aux joueurs d’acheter divers items numériques pour leurs personnages contre des V-bucks, la monnaie virtuelle du jeu. L’utilisation de jetons numériques non fongibles in-app ou in-game pourraient selon certains permettre de modifier les dynamiques de marchés secondaires dans ces mondes numériques.

Ces pistes sont notamment explorées par Ubisoft, même s’il faudra encore attendre pour l’heure pour apercevoir dans le quotidien des joueurs des premières applications pratiques.

CryptoKitties : le premier pas

CryptoKitties est le premier jeu vidéo utilisant des NFT à avoir contribué à la démocratisation de ce système de tokens uniques. C’est fin 2017 lors de l’emballement général autour des cryptomonnaies que CryptoKitties a reçu un franc succès de la part de la communauté. Le concept est assez simple puisqu’il consiste au déploiement de NFTs représentant des chats et leurs caractéristiques uniques par le biais d’un “ADN” alors codé en Solidity. Ces chats peuvent se reproduire entre eux et donc donner vie à de nouveaux chats dotés de caractéristiques uniques.

Stephen-Curry-Cryptokitties

La valeur d’un de ces chats dépend de différents facteurs principalement liés à la rareté de ce dernier. La génération dudit chat peut être un facteur, sachant qu’il n’existe que 50 000 chats de génération 0, et que la génération d’un chat dépend de celles de ses parents. Mais il existe également des types de chats plus rares, et des caractéristiques plus recherchées que d’autres. La valeur d’un chat précis dépend complètement de l’offre et de la demande. Les achats se font d’ailleurs sous la forme d’enchères.

Gods Unchained

Ces dernières années un type de jeu dont peu pouvait imaginer son succès s’est développé, il s’agit des jeux de cartes à collectionner virtuelles. Le principe est simple, puisque chaque joueur développe sa collection de cartes au fur et à mesure de ses parties ou en passant à la caisse. Ensuite il peut utilise ses cartes en jouant contre d’autres joueurs dans différents modes de jeux. C’est Hearthstone, développé par une équipe interne de Blizzard qui a lancé cette vague numérique.

Une des problématiques de ces jeux de cartes virtuelles était que les joueurs n’avaient aucun contrôle sur leurs collections. Et pourtant, les cartes virtuelles coûtent généralement aussi cher que des cartes physiques qui peuvent être elles échangées et disposent d’un véritable marché secondaire. C’est là qu’entre en scène Gods Unchained, qui est un jeu de cartes virtuelles reposant sur les NFT. Les joueurs obtiennent donc une réelle propriété numérique sur les cartes qu’ils ont achetées, et qu’ils peuvent librement utiliser dans le jeu.

Notons que, dans des contextes de collection physiques, certains entrepreneurs ou artistes réfléchissent à des co-intégrations liant objets de collection réels bien physiques et leurs droits de propriété modélisées par de tels jetons. C’est par exemple le cas de Pascal Boyart, qui tokénise certaines de ses fresques pour ensuite les mettre aux enchères sous forme plus ou moins fractionnée.

Quel futur pour les jetons non fongibles ?

Si le concept des NFT n’est plus réellement nouveau puisque les premiers cas d’expériences datent de 2013-2014, le marché de ces derniers est toujours vraiment très jeune. Mais l’écosystème se développe continuellement. Nous pouvons donc attendre de ce dernier des évolutions dans les prochains mois. Tout d’abord techniques, puisque si le standard ERC-721 est largement utilisé et qu’Ethereum est le principal hub des NFT, d’autres acteurs souhaitent porter cet écosystème.

Il pourrait s’agir de standards différents et novateurs : de nouvelles formalisations (comme l’ERC-1155, l’ERC-994 ou l’ERC-998) pourraient par exemple permettre d’amener de nouvelles voies d’interaction entre tokens fongibles et non fongibles, voire de constituer des NFT encapsulant d’autres NFT

Voilà pour cette présentation de ce qu’est un NFT et les différentes utilisations de ces tokens dans l’écosystème actuel. Comme très souvent dans ce domaine, les innovations sont à venir et les fonctionnalités actuelles ne représentent pas les possibilités qu’offrent ces tokens non fongibles. Si vous avez des questions ou remarques à propos de cet article, n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux !

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.9 / 5. Nombre de votes : 18

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Avatar
Je suis un jeune développeur Blockchain, principalement sur Solidity. J'aime partager mes connaissances sur le sujet et je participe activement au rayonnement des aspects techniques de la blockchain au sein de la communauté crypto.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici