Upbit renforce sa compliance via l’auto-régulation

Trading du CoinTrading du Coin

Upbit, l’un des plus grands exchanges de crypto-monnaies au monde, a attribué 1 million de wons (près de 800 €) à six personnes parmi ses utilisateurs, pour avoir signalé des stratagèmes frauduleux relatifs aux cryptomonnaies.

Primes à la dénonciation de fraudes cryptos

Ce programme de primes mis en place par Upbit avait été annoncé pour la première fois en mars dernier. La société avait alors déclaré que le but était de « créer un écosystème de cryptomonnaies sain » en encourageant l’auto-régulation (comme l’initiative de la Korean Blockchain Industry Association).

« Depuis la mise en place du système, un total de 10 cas ont été reçus et 6 d’entre eux ont été sélectionnés. Le 6 juin, nous avons envoyé une récompense de 1 million de KRW aux demandeurs avec toute notre gratitude. » Upbit cité par Bitcoin.com

Un autre plateforme d’échange de cryptos offre des récompenses financières aux chasseurs de malfaiteurs : Binance, par la voie de son CEO, avait proposé une prime de 250 000$ pour obtenir des informations pouvant mener à des arrestations concernant les piratages, de type phishing, qu’avaient subi quelques-uns de ses utilisateurs.

Le World-Check pour renforcer sa « compliance » (conformité)

En plus de ce système de primes antifraudes, Upbit a également récemment créé un système appelé World-Check, en collaboration avec Thomson Reuters.

D’après Upbit, le World-Check est une « source fiable et précise de renseignements sur les risques (…) pour vous aider à respecter vos obligations réglementaires [compliance], prendre des décisions éclairées et empêcher que votre entreprise soit utilisée par mégarde pour blanchir l’argent de la criminalité, ou être associée à des pratiques commerciales frauduleuses ».

Ainsi, lorsqu’un utilisateur rejoint Upbit, ses informations sont vérifiées par rapport à la base de données de World-Check. Si le risque de sécurité est jugé élevé par rapport à la criminalité et au terrorisme, le processus d’enregistrement est immédiatement interrompu. Le système vérifie également quotidiennement les casiers judiciaires des membres, dans la base de données World-Check.

La société estime que cela contribuera à prévenir les activités de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme utilisant des cryptomonnaies.

Suite aux perquisitions et à l’investigation (toujours en cours) dont il a fait l’objet, l’exchange Upbit semble vraiment vouloir montrer patte blanche, en contribuant à l’auto-régulation du marché des cryptos.

Source : News.Bitcon.com || Image from Shutterstock

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.