Sam Bankman-Fried : le procureur demande 40 à 50 ans de prison pour le fondateur de FTX

Faire un exemple. La justice a envie d’envoyer un signal fort à tous ceux qui seraient tentés de se livrer au même genre de fraude et les prévient que les conséquences seront graves ! Dans l’affaire Sam Bankman-Fried contre les Etats-Unis, les procureurs ont remis leurs conclusions à la Cour et ils ont carrément comparé l’ex-patron de FTX à Bernard Madoff en demandant 40 à 50 ans de réclusion criminelle contre lui, ainsi qu’une amende de 11 milliards de dollars. L’accusation a eu des mots très durs envers l’ancien petit génie de la crypto et ses avocats auront fort à faire pour attendrir le juge en charge du dossier. Pour rappel, la défense avait demandé une peine comprise entre 5 et 6 ans. Réponse le 28 mars prochain lors de l’audience finale.

Les procureurs ont demandé une peine exemplaire dans une affaire hors norme

Après des semaines de procès qui ont vu se succéder à la barre témoins, collaborateurs et enquêteurs, Sam Bankman-Fried a été finalement reconnu coupable des sept chefs d’inculpation retenus contre lui. Mais dans le système judiciaire américain, l’accusé doit patienter plusieurs semaines après le verdict pour connaître la nature de sa peine qui est prononcée ultérieurement à l’occasion d’une autre audience. Celle de l’ancien dirigeant de FTX est prévue le 28 mars prochain. C’est dans cette perspective que les procureurs ont remis à la Cour leurs conclusions et leur proposition de peine.

Dans le document de 116 pages, l’accusation a eu des mots très durs envers SBF et demande une peine exemplaire pour celui qui a manifestement et en conscience fraudée allègrement de multiples lois américaines. Extrait :

« Sam Bankman-Fried a menti aux investisseurs et a injecté des millions de dollars en dons illégaux dans notre système politique. (…) Il mérite une sanction sévère, proportionnée à son rôle dans cette fraude historique. Le gouvernement exhorte le tribunal à imposer une peine qui souligne la nature remarquablement grave du préjudice causé à des milliers de victimes qui empêchera le prévenu de commettre à nouveau une fraude. »

Dossier remis au juge par les procureurs dans l’affaire Sam Bankman-Fried – Source : justice américaine
Sam Bankman-Fried risque maintenant entre 40 et 50 ans de prison et 11 milliards de dollars d'amende si le juge suit les recommandations des procureurs qui viennent de remettre un dossier à la Cour. Réponse attendue le 29 mars prochain.
Sam Bankman-Fried pourrait passer près d’un demi siècle en prison si le juge suit les recommandations des procureurs

Créez votre compte SwissBorg, recevez votre bonus en $BORG et découvrez la nouvelle thématique RWA
<strong>Swissborg : Euro > Crypto au meilleur prix en 1 clic ! </strong>
Swissborg : Euro > Crypto au meilleur prix en 1 clic !

40 à 50 ans de prison et 11 milliards de dollars d’amende requis contre SBF

Les procureurs précisent qu’ils se sont inspirés de précédents judiciaires qui concernaient également des fraudes à 100 millions de dollars ou plus en citant notamment l’affaire Bernard Madoff. Pour rappel, l’investisseur véreux avait, par exemple, été condamné à 150 ans de prison pour son implication dans plus de 13 milliards de dollars de pertes financières pour ses milliers de clients.

Le ministère public insiste par ailleurs sur le caractère politique du dossier SBF qui a mis en cause plus de 250 personnalités politiques, contraintes de restituer plus de 3 millions de dollars. Pour les procureurs, il s’agit tout simplement de « l’infraction de financement de campagne la plus importante jamais enregistrée » ! Concernant les 11 milliards de dollars d’amende, une proposition d’ordonnance détaille la provenance des fonds et envisage des saisies sur différents comptes aux États-Unis ainsi que la vente d’actions actuellement au nom de M. Bankman-Fried.

« Il savait pertinemment ce qu’il faisait mais il a agi comme s’il n’était pas soumis à la même loi que les autre gens », le dossier appuie encore et encore sur le caractère délibéré des actes du mis en cause et rejette en bloc toutes les tentatives de la défense de minimiser la participation de leur client. Les avocats de SBF ont demandé le mois dernier une peine comprise entre 5 et 6 ans de prison, mais au vu des éléments présentés par l’accusation, il y a fort à parier que le juge soit beaucoup plus dur. A moins que ce dernier ne soit sensible aux arguments de la famille Bankman-Fried qui réclament de la clémence pour celui « qui aurait encore tant à apporter au monde ! ».

Vous cherchez à acheter les cryptos au meilleur prix ? Mais vous voulez aussi que ça soit au meilleur moment ? Et bien évidemment seulement les meilleurs projets ? Découvrez la toute nouvelle Thématique RWA
<strong>Téléchargez l’appli SwissBorg et recevez votre bonus en $BORG </strong>
Téléchargez l’appli SwissBorg et recevez votre bonus en $BORG

Ben Canton

Prof à la ville comme à la scène, vulgariser et expliquer c'est mon quotidien. Crypto-agnostique pratiquant, je cherche la lumière dans les ténèbres des internets en essayant d'éviter les querelles de chapelles ! En attendant la révélation, j'achète du Bitcoin pour mes enfants et je m'enthousiasme pour les projets à destination du grand public.