ONU : 2 milliards de dollars détournés par la Corée du Nord pour financer son programme nucléaire ?

Trading du CoinTrading du Coin

Selon un rapport confidentiel consulté par Reuters, la Corée du Nord n’a pas changé de politique en ce qui concerne les cyberattaques d’ampleur. Des experts mandatés par le Conseil de Sécurité des Nations Unies ont en effet remis la semaine dernière leurs conclusions, et elles sont sans appel : la Corée du Nord aurait siphonné pour près de 2 milliards de dollars, à la fois en fiduciaire et en cryptomonnaies, à l’aide de programmes dédiés de cyberattaques multiples.

Un attaquant motivé

Selon ce rapport, les cyberattaques nord-coréennes seraient de plus en plus “sophistiquées” et obéiraient à une logique “globale”. Leur but, selon les experts : permettre de financer pour partie le programme nucléaire nord-coréen, en échappant aux sanctions qui frappent le régime.

Cette politique de financement participatif involontaire pour le moins original serait mené sous la haute autorité du Bureau Général de Reconnaissance, l’un des principaux services de renseignements nord-coréens.

La crypto comme collatéral

Le Conseil de Sécurité serait donc désormais informé de pas moins de 35 cas de cyberattaques attribuables à la Corée du Nord dans pas moins de 17 pays différents, ayant ciblé tout aussi bien des institutions financières classiques que des plateformes de change de cryptomonnaies, par exemple.

La plus grande facilité pour les opérateurs de ces opérations à ensuite blanchir les fonds récupérés hors de portée du système financier classique est citée comme une des raisons de la présence de fonds cryptos dans cet ensemble pirate disparate.

Rappelons que le précédent rapport remis au Conseil de Sécurité datant d’il y a six mois faisait déjà le lien entre les activités du groupe de hackers Lazarus et le régime nord-coréen, et lui attribuait alors la paternité d’un joli butin comptant pour près de 571 millions de dollars.

Nul doute que ce rapport n’aidera pas à une désescalade des tensions dans la région, alors même que le régime nord-coréen a effectué près de quatre essais de tirs sur les deux dernières semaines… Et qu’il annonce aujourd’hui être prêt à recommencer, en réponse à des manœuvres militaires conjointes des Etats-Unis et de la Corée du Sud.

Grégory Guittard
Bitcoin Maximaliste, Blockchain-sceptique. Je doute très fortement que la sacro-sainte Blockchain qu'on nous vend à tout bout de champ nous sauvera tous, façon délire christique. La perspective d'un moyen de paiement pair-à-pair, décentralisé et non censurable (Bitcoin) est ce qui me semble réellement révolutionnaire dans la cryptosphère. Je disrupte des articles à l'occasion sur mon temps libre, et souvent, aux dépends de vos shitcoins préférés. Je privilégie les sources vérifiables et le cynisme à la neutralité plate, mais je suis ouvert à la discussion : si j'ai écrit une énormité, n'hésitez pas à m'envoyer vos commentaires, remarques ou vos vociférations directement à [email protected]

Poster un Commentaire

avatar