Okex

OKEx : des traders furieux suite à l’interruption des contrats à terme Bitcoin Cash (BCH)

Trading du CoinTrading du Coin

Déjà miné par la baisse généralisée des volumes d’échange de cryptos, qui l’avait amené à retirer plus de 50 paires de cryptodevises, l’exchange hongkongais OKEx voit désormais ses clients manifester leur mécontentement suite à sa décision d’anticiper la clôture des contrats à terme sur le Bitcoin Cash (BCH).

Bitcoin Cash (BCH)

€ 98.590.0276054 BTC
Change
  • 1h
    -2.06%
  • 24h
    6.78%
  • 7j
    0.3%
Rang
7
Market Cap
€ 1.73Md
Volume 24h
€ 111.33M
Supply
17.52M / 21.00M

Les réactions des traders : une plainte contre OKEx

Peu avant le hard fork houleux de Bitcoin Cash ce 15 novembre (qui a vu naitre le BCHABC et le BCHSV), la plateforme de crypto-trading OKEx avait annoncé mettre fin prématurément à ses futures (contrats à termes) sur le Bitcoin Cash.

Même si les raisons invoquées par OKEx sont louables – forte volatilité à craindre pendant le fork, avec risques importants de liquidations de positions en cascade -, les traders de la plateforme manifestent leur colère contre cette décision, car certains en ont subi de lourdes pertes.

« Après avoir examiné divers scénarios, nous avons décidé qu’un règlement rapide [des contrats à terme BCH] était la décision la plus juste et la plus rationnelle pour maintenir un marché en ordre », Andy Cheung, responsable des opérations chez OKEx

Mais les excuses d’OKEx pour « la gêne occasionnée » par cette décision n’ont pas suffi à calmer la situation. Qiao Changhe, porte-parole d’un fonds, a déclaré qu’ils avaient perdu 700 000 dollars, suite à une position « brutalement clôturée [par OKEx] à un niveau ne reflétant pas les prix du marché », selon Bloomberg, rajoutant qu’« OKEX est en train de perdre sa crédibilité ».

Quatre autres gros traders, souhaitant rester anonymes, ont également déclaré qu’ils allaient réduire ou mettre fin à leurs relations avec l’exchange suite à cet incident. L’un d’eux aurait même déposé plainte auprès de la SFC – Securities and Futures Commission – de Hong Kong.

OKEx dément

Dans une déclaration auprès de CoinGape, OKEx affirme que ces accusations de manipulations de marché sont « des allégations complètement fausses et des propos diffamatoires » et que « la majorité de nos utilisateurs soutient notre décision de clôturer rapidement les contrats à terme de BCH ».

Ce que l’exchange présente comme une fausse nouvelle est la publication sur Medium de la firme Amber AI, qui portait des accusations contre OKEx sur des manipulations de cotation des contrats à terme BCH, avant leur clôture prématurée pour anticiper le hard fork de la cryptomonnaie.

À cela, OKEx réaffirme dans son communiqué que « nous ne traderons JAMAIS contre nos clients ni ne manipulerons le marché ».

Sources : CoinDesk ; Support.Okex ; Bloomberg || Image from Shutterstock

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.