Binance-feu-drapeau-flag-fire-1

Les locaux de Binance à Shanghai fermés par la police chinoise ?

Trading du CoinTrading du Coin

Les autorités chinoises auraient mené un raid puis fermé les locaux de la plateforme de change Binance à Shanghai. L’information vient du média The Block et a soulevé beaucoup de réactions : Binance nie jusqu’à l’existence-même de tels bureaux, tandis que les journalistes de The Block persistent et signent. Ambiance. 

Le raid sur Binance

Selon des sources locales multiples citées par TheBlock, Binance aurait été la cible d’une descente de police dans ses locaux de Shanghai. Depuis, ses employés – qui avaient récemment déménagé sur place – auraient été forcés de travailler à distance ou de s’installer à Singapour. Notons que l’on parle de bureaux pour le moins conséquents, puisque certains dirigeants de l’exchange, ainsi qu’une centaine d’employés, auraient travaillé dans ces locaux.

L’intervention policière évoquée par The Block s’inscrirait dans un revirement récent et un tournant plus répressif engagés par le gouvernement chinois concernant certaines activités liées aux cryptomonnaies. Ainsi, les crypto-entreprises localisées dans la province de Shanghai se verraient intimer de fermer leurs portes.

Quels bureaux ?

Binance a directement réagi suite à la publication de TheBlock et leur réponse est pour le moins inattendue : Binance n’aurait jamais eu de bureaux à Shanghai.

Alors que différentes sources semblent bien confirmer l’ouverture initiale puis la fermeture soudaine des locaux, le Journal du Coin a joint une représentante de l’exchange, qui a balayé l’information comme une vulgaire “fake news”. Elle nous a donné la même explication qui tourne depuis en boucle sur les autres mass medias de la cryptosphère : Binance n’aurait pas de locaux en Chine, et tous ses salariés chinois travailleraient à distance. 

Pour autant, l’équipe de The Block n’a pas désarmé, affirmant être sûre de ses sources. Certains de leurs journalistes ont partagé sur les réseaux sociaux des captures d’écran renvoyant vers les mentions précédentes d’articles parlant de cette succursale de Shanghai, des tweets anciens (depuis supprimés) du compte officiel de Binance appelant les enthousiastes à venir y travailler, ou encore les profils professionnels d’une partie de l’équipe de Binance clairement localisée à Shanghai.

Il semblerait également que certains documents administratifs prouvent l’existence momentanée d’une structure légale de Binance à Shanghai, bien qu’il paraisse que cette dernière aurait été fermée bien plus tôt, à l’été 2018.

Ces nouveaux éléments en main, nous avons cherché à obtenir un commentaire actualisé des représentants de Binance. Ces derniers n’ont alors plus souhaité s’exprimer.

Il est pour le moment difficile de faire la lumière sur cette histoire, d’autant plus dans notre position dépendante de sources de qualité disparate et difficiles à recouper. Une chose est sûre cependant : The Block n’a pas dévié d’un iota pour l’heure, rendant même son article disponible à tous pour se faire sa propre idée. Affaire à suivre.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
Fuck JDC
Invité
Fuck JDC

Journal de merde… faudra vérifier vos infos là prochaine fois.

Grégory Guittard
Admin

C’est ce qui t’agace, qu’elles soient mises en contexte et pas juste répétées comme un perroquet binancier ? 😉