Allemagne-Bitcoin-BTC

Institutionnalisation : la bourse de Stuttgart lancera une crypto-infrastructure début 2019

Trading du CoinTrading du Coin

Alors que l’infrastructure Bakkt, soutenue par la bourse de New York, peine à sortir son premier contrat à terme Bitcoin aux États-Unis, la bourse de Stuttgart en Allemagne se prépare également à lancer son infrastructure liée aux échanges de cryptomonnaies.

Un crypto-exchange sans frais issu d’une grande bourse européenne ?

Dit comme cela, ça semble trop beau pour être vrai, mais pourtant la deuxième plus grande bourse d’Allemagne après celle de Francfort, le Stuttgart Exchange Group a bel et bien annoncé la création d’une infrastructure de cryptotrading à “zéro frais”, en collaboration avec l’institut bancaire SolarisBank, basé à Berlin.

« Grâce à la combinaison de sa technologie et de son expertise bancaire, SolarisBank est un partenaire de choix pour offrir des services centraux tout au long de la chaîne de valeur des cryptoactifs », Alexander Hoptner, CEO de la bourse de Stuttgart

Et ce n’est pas un projet lointain : le lancement de cette plateforme est prévu dès le premier semestre de 2019.

Qu’est-ce que cette nouvelle infrastructure ?

Dans un premier temps, tout comme le projet Baakt aux USA, cette infrastructure vise à connecter ensemble institutionnels, particuliers et commerçants, afin de combler le fossé entre le secteur financier traditionnel et la cryptosphère.

« Une plateforme de trading fiable et efficace est une contribution élémentaire à la vision d’un monde financier hybride à la fois fiat et cryptomonnaies » Roland Folz, CEO de SolarisBank

Offrant un environnement sécurisé et cadré par les lois en tant que « multilateral trading facility » (MTF, ou Plateforme multilatérale de négociation), la nouvelle infrastructure sera supervisée par les organismes de réglementation allemande de la BaFin et la Bundesbank.

La plateforme devrait également offrir un service de garde de cryptomonnaies de niveau institutionnel, similaire à ce que peut offrir Ledger Vault ou Coinbase Custody par exemple.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar