Alors que FTX s’embrase, Binance prône la transparence

Des portefeuilles transparentsBinance partage les détails des avoirs en cryptomonnaies qu’il détient, une transparence qui s’avère plus que nécessaire dans le contexte actuel, surtout après que son PDG, Changpeng Zhao, ait fourni des conseils pour la bonne gestion d’une bourse crypto.

Binance et transparence : des instantanés en attendant la preuve de réserve

Effet de mode ou changement structurel des pratiques ? Dans un billet du 10 novembre dernier, Binance a publié l’état de ses avoirs en cryptomonnaies du jour même, à minuit UTC. La bourse crypto détient notamment 475 000 bitcoins (BTC), 4,8 millions d’ethers (ETH), et 58 millions de binance coin (BNB).

 >> Not your keys not your coins ! Optez pour un wallet hardware à toute épreuve, choisissez Ledger (lien commercial) <<

Dans un souci de transparence, Binance partage ainsi les détails des adresses de ses portefeuilles chauds et froids, alors qu’il travaille encore sur la création de sa preuve de réserve utilisant l’arbre de Merkle. La bourse crypto de Changpeng Zhao prévoit de partager cette preuve de réserve dans les prochaines semaines.

Binance et l'engagement en faveur de la transparence

Une initiative pour la clarté

Les déboires de FTX ont mis en évidence l’importance de fournir ce type de preuve à la communauté crypto, pour protéger, entre autres, les avoirs des investisseurs stockés dans les portefeuilles des plateformes.

Toutefois, certaines bourses cryptos ont indiqué qu’il faudra encore plusieurs semaines pour créer un système de preuve de réserve.

Dans un tweet du 10 novembre, Chainlink Labs essaie de surfer sur cette vague, en proposant l’utilisation de son produit, le Chainlink Proof of Reserve (PoR), qui permettrait d’aider les projets web2 et web3 à prouver leurs réserves d’actifs, via un système de vérification automatisé. Le PoR a été lancé en 2020, et a été utilisé en premier par le stablecoin TrueUSD.

Binance veut prouver l’importance qu’il accorde à la sécurisation des fonds de ses clients. Non seulement, il fait preuve de transparence en publiant les détails de ses portefeuilles chauds et froids. Cependant, il a également renfloué son fonds d’assurance, le SAFU, à hauteur de 1 milliard de dollars en cryptomonnaies.

En crypto, aucun acteur n’est “trop gros pour tomber” ! Alors pour ce qui concerne la conservation de vos avoirs cryptographiques, la meilleure solution est encore un wallet hardware privé. Chez Ledger, il y en a pour tous les profils et toutes les cryptos. N’attendez pas pour mettre vos capitaux en sécurité (lien commercial) !

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour