Crypto : après l’Europe, Binance s’attaque aux Philippines

Les exchanges dans la tourmente – Pas facile de naviguer sur l’océan des cryptomonnaies ! Quand le marché monte et que les taureaux poussent, l’argent coule à flot. Mais dès que le vent tombe et que les ours sortent du bois, il faut licencier et répondre aux questions parfois gênantes des autorités et des journalistes. Ainsi va la vie de Coinbase, Binance et autres Crypto.com. Hissez la grande voile, on file tout droit vers Manille. L’archipel aux plus de 7000 îles pour prendre des nouvelles du globe-trotter Changpeng Zhao (CZ).

Binance cherche à acquérir des licences aux Philippines

Si vous êtes des lecteurs assidus du journal, vous savez que CZ parcourt la planète pour prêcher la bonne parole des cryptomonnaies. Europe, Amérique, Afrique ou encore Asie, il se rend sous toutes les latitudes pour discuter, négocier et investir. Son leitmotiv est le respect de la régulation locale. Il passe souvent par l’obtention de licences légales dans les pays d’implantation de sa plateforme Binance.

Sa dernière étape en date est aux Philippines. Son interlocuteur du jour est la Banko Sentral ng Pilipinas – la banque centrale du pays. Enjeux des négociations ? L’obtention de deux licences opérationnelles :

  • la licence de fournisseur de services d’actifs virtuels (VASP) qui permet légalement à un exchange de proposer la vente et l’échange de cryptomonnaies, mais également la conversion de monnaie numérique en peso philippin – et vice-versa.
  • la licence d’émetteur de monnaie électronique (EMI) qui permet à son titulaire d’émettre, d’encaisser et de gérer des monnaies – électroniques ou non. C’est une licence qui concerne des services financiers plutôt « classiques ».
Après l'Amérique et l'Europe, Binance poursuit son développement en Asie. CZ est aux Philippines pour négocier l'obtention de deux licences qui permettront à son groupe de proposer des services et des produits financiers autour des cryptomonnaies.
Binance poursuit sa politique d’expansion et souhaite s’implanter aux Philippines

<< Vous cherchez une plateforme crypto dûment régulée ? Inscrivez-vous sur Binance (lien affilié) <<

La capitaine CZ garde le cap dans la tourmente

Lors d’une conférence de presse organisée alors pour l’occasion à Manille, CZ a déclaré sa flamme pour ce pays « super important pour lui » et à afficher ses ambitions. Verbatim.

« La décision de Binance d’élargir ses activités dans le pays est due aux développements locaux en termes de services de paiement et au fait que le pays comprennent mieux que d’autres les enjeux liés aux cryptomonnaies. »

« Nous souhaitons également investir dans les services financiers traditionnels comme les systèmes de paiement ou les banques. Et nous voulons surtout aider ces entreprises à intégrer le monde de la blockchain. »

« Nos services travailleront en étroite collaboration avec les services du gouvernement pour aider à élaborer des réglementations mais aussi fournir son expertise du milieu. »

Quelques journalistes malicieux lui ont également demandé une réaction suite à la publication du papier à charge de l’agence Reuters. Il a déclaré à ce propos que le média « se contentait de rapporter des rumeurs et qu’il n’avait fourni aucune preuve pour appuyer leurs déclarations ». Il a par ailleurs exhorté le public « à ne pas croire les rumeurs » et assuré à l’auditoire que l’entreprise n’était « pas impliquée dans des activités illicites ». Question suivante ?

Pendant que Binance continue son tour du monde en essayant d’oublier ses problèmes, Coinbase tente de son côté d’arrondir les angles de sa gestion du personnel compliquée. Après les annonces de reports d’embauches, puis finalement d’annulations, les ressources humaines de la société américaine tentent de déminer le sujet avec plus ou moins de réussite. Le Web3 n’est pas un long fleuve tranquille. La saison des tempêtes n’a pas l’air de vouloir se terminer tout de suite. Mais comme dit le proverbe, « une mer calme n’a jamais fait un bon marin« . On verra, dans quelque temps, qui en était un.

Binance a désormais atteint une taille critique suffisante pour être en mesure de rendre coup sur coup dans ce genre d’escarmouche sur fonds de conquête de Bitcoin à l’échelle internationale. Pour vous inscrire sur l’exchange et vous faire votre propre opinion, c’est par ici (lien affilié).

Ben Canton

Prof à la ville comme à la scène, vulgariser et expliquer c'est mon quotidien. Crypto-agnostique pratiquant, je cherche la lumière dans les ténèbres des internets en essayant d'éviter les querelles de chapelles ! En attendant la révélation, j'achète du Bitcoin pour mes enfants et je m'enthousiasme pour les projets à destination du grand public.

Recevez un condensé d'information chaque jour