Dubaï devient une oasis crypto pour le plus grand plaisir du roi du Bitcoin Binance

Une oasis dans le désert ? – Le mercredi 9 mars 2022, Mohammed bin Rashid Al Maktoum, Premier ministre et dirigeant des Émirats arabes unis, a annoncé une nouvelle loi sur les actifs virtuels. En outre, il a mentionné la création d’un régulateur des crypto-actifs. En même temps, Binance serait en pourparlers pour obtenir une licence pour opérer à Dubaï. Alors que les Émirats arabes unis poursuivent leurs efforts pour devenir une oasis pour les actifs numériques au Moyen-Orient, cette annonce est-elle de bon augure pour le célèbre exchange ?

Un régulateur et une nouvelle loi crypto pour Dubaï

Al Maktoum a déclaré avoir promulgué une loi créant un cadre juridique pour la crypto dans l’émirat de Dubaï. Cette loi vise à protéger les investisseurs et à « concevoir des normes internationales bien justifiées » pour la gouvernance du secteur. En outre, le dirigeant a déclaré qu’une nouvelle autorité aurait des pouvoirs d’exécution dans les zones de développement spéciales de l’Émirat. L’autorité de réglementation des actifs virtuels, ou VARA, s’exécutera dans ces zones à l’exception du centre financier international de Dubaï.

« L’approbation de la loi sur les crypto-actifs et la création de la VARA de Dubaï sont une étape vitale qui établit la position des Émirats arabes unis dans ce secteur. Cette étape vise à aider le secteur à se développer et à protéger les investisseurs. »

Sheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum

Selon Al Maktoum, cette loi oblige les résidents à s’inscrire auprès de la VARA avant d’initier des activités cryptos. De ce fait, les entreprises spécialisées dans les actifs virtuels doivent également établir leur présence à Dubaï. Ces activités comprennent l’exploitation d’un exchange, la réalisation de transferts de cryptomonnaies et d’autres services liés au trading.

Al Maktoum  a déclaré qu'une nouvelle autorité aurait des pouvoirs d'exécution dans les zones de développement spéciales de Dubaï.
Une zone spécialement dédiée aux cryptomonnaies à Dubaï

L’annonce n’indique pas quelles cryptomonnaies tomberont sous le coup de la loi. Cependant, elle mentionne que la VARA classera les types d’actifs virtuels en plus de définir des règles et des contrôles. Dès lors, quiconque enfreint la nouvelle loi pourrait être passible d’amende. Ensuite, le Conseil d’administration du Dubai World Trade Center déterminera la marche à suivre en cas de violation.

En tant qu’Émirat au sein des Émirats arabes unis, Dubaï a en grande partie ses propres lois et réglementations. Néanmoins, Dubaï a la spécificité d’exploiter plusieurs « zones franches » où les gens peuvent constituer des sociétés et demander des licences commerciales. Par exemple, la Dubai Financial Services Authority agit en tant que régulateur financier pour le centre financier international de Dubaï. Cette autorité a introduit son propre cadre concernant la crypto.

>> Protégez-vous des incertitudes liée à la régulation avec les solutions de rendement de Kucoin (lien affilié). <<

Une loi qui coïncide avec les plans de Binance aux Émirats

Le CEO de Binance, Changpeng « CZ » Zhao, a salué la création de la VARA. En effet, cet amoureux de Dubaï affirme que la clarté réglementaire pour les cryptomonnaies est très importante. Rappelons que CZ, bien connu de la cryptosphère, a acheté un appartement dans la ville en octobre 2021.

Al Maktoum a déclaré avoir promulgué une loi créant un cadre juridique pour la crypto dans l'émirat de Dubaï.
Une oasis crypto-friendly dans le désert de la régulation aux Émirats arabes unis

Le gouvernement des Émirats arabes unis a commencé a être crypto-friendly il y a des années. Les premières réglementations pour le secteur des actifs numériques y ont été établies en 2018. La même année, le pays a mis en œuvre sa « Emirates Blockchain Strategy 2021 ». Cette dernière consistait à utiliser la technologie blockchain pour être gagnant sur plusieurs tableaux.

« [La blockchain] permet d’économiser du temps, des efforts et des ressources, et permet aux individus d’effectuer la plupart de leurs transactions en temps opportun, ce qui convient à leur style de vie et leur travail. »

Sheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum

Selon Bloomberg, Binance serait actuellement en pourparlers afin d’obtenir une licence pour opérer à Dubaï. En effet, le célèbre exchange tient à y développer sa présence. Est-ce que cette loi sera bénéfique à Binance ? Nous le saurons bientôt. Toutefois, la volonté de créer une licence fédérale pour les cryptos aux Émirats n’est pas apparue hier. Il n’est donc pas impossible que le régulateur et la nouvelle loi soient plutôt bienveillants envers les cryptomonnaies.

Le temps de la régulation est venu, et avec lui celui de l’incertitude. Il est INDISPENSABLE de faire travailler vos stablecoins en toute sécurité. Gagnez des intérêts avec vos USDC sur Kucoin Lending (lien affilié).

Lipucciu

Tombé sous le charme depuis 2017, je suis passionné par la blockchain et les cryptomonnaies. Éternel curieux, j’étudie sans cesse cet écosystème futuriste et éprouve un grand plaisir à partager mes connaissances et fascinantes découvertes.

Recevez un condensé d'information chaque jour