Crypto : les Émirats arabes unis prévoient une licence fédérale pour les plateformes

Autorisation fédérale – Le Dubaï World Trade Centre (DWTC) qui appartient au gouvernement, avait annoncé le 20 décembre 2021, que le site devenait une zone spécialisée et un régulateur pour les cryptomonnaies. Les autorités des Emirats arabes unis souhaitent mettre en place un environnement favorable au secteur, tout en essayant de répondre aux inquiétudes liées à la protection des investisseurs et à l’utilisation des actifs numériques à des fins criminelles. Le pays serait sur le point de faire un pas important dans le développement des cryptomonnaies, avec un possible octroi de licences fédérales pour les entreprises cryptos d’ici la fin du premier trimestre 2022.

>> Jouez la sécurité, inscrivez-vous sur Binance LA référence des exchanges crypto (lien commercial) <<

Emirats arabes unis et licence fédérale : un pas de géant dans les sables chauds du pays

Selon un article du 17 février 2022 de Bloomberg, l’Autorité des valeurs mobilières et des commodités des Emirats arabes unis finaliseraient une législation qui permettrait aux entreprises cryptos de s’implanter dans le pays. Cette loi qui porte sur l’octroi des licences fédérales pour acteurs cryptos permettrait aux Emirats arabes unis de devenir une juridiction de premier plan favorable au secteur.

La législation tiendrait compte des lignes directrices du Groupe d’action financière (GAFI), ainsi que des politiques en matière de cryptomonnaies des Etats-Unis, du Royaume Uni, et du Singapour.

Concernant l’organisation mise en place pour l’application du nouveau cadre réglementaire, l’Autorité des valeurs mobilières et des commodités sera avec l’aide de la banque centrale, en charge de la réglementation. Les centres financiers locaux pourront par contre établir leurs propres procédures opérationnelles en matière d’octroi de licences.

En attendant la délivrance de cette licence fédérale, certains centres financiers des Emirats Arabes Unis ont déjà octroyé des permis aux fournisseurs de services liés aux actifs numériques. C’est le cas notamment du Dubai Multi Commodities Centre qui en a délivré 22, contre 6 et au moins 1 pour respectivement l’Abu Dhabi Global Market et le Dubai Silicon Oasis Authority.

Il s’agit d’une bonne nouvelle pour Binance qui souhaite développer sa présence dans le pays. Cette licence fédérale permettra aux Emirats arabes d’augmenter leur compétitivité sur le terrain des cryptomonnaies face à des centres financiers comme Singapour et Hong Kong.

Binance a désormais atteint une taille critique suffisante pour être en mesure de rendre coup sur coup dans ce genre d’escarmouche sur fonds de conquête de Bitcoin à l’échelle internationale. Pour vous inscrire sur l’exchange et vous faire votre propre opinion, c’est par ici. Vous économiserez 10% sur vos frais de trading en suivant ce lien (lien commercial)

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour