Coinbase-SEC

Coinbase bientôt enregistrée auprès de la SEC

Trading du CoinTrading du Coin

Après le rachat de Paradex (exchange décentralisé de tokens ERC20) fin mai, Coinbase a annoncé le rachat de trois autres sociétés, dont Keystone Capital, cette fois pour faciliter sa régulation en tant que courtier par la SEC américaine.

La société de la très connue plateforme d’échange Coinbase a annoncé, par un tweet ce mercredi 6 juin, qu’elle était en bonne voie d’être inscrite par la Securities and Exchange Commission (SEC) américaine comme courtier/broker, pouvant lui permettre les échanges de cryptomonnaies qui seraient classées comme valeurs mobilières (Securities).

Jay-Clayton-SECLe président de la SEC, Jay Clayton, avait en effet déclaré récemment que les cryptomonnaies destinées à remplacer les monnaies fiduciaires (€/$), comme Bitcoin, ne sont pas soumises aux lois sur les valeurs mobilières (securities). Mais que par contre, les autres cryptomonnaies, comme celles issues des ICOs, devraient être classées comme des valeurs mobilières, et auquel cas être régulées par la SEC.

D’après CCN, Coinbase a donc acquis, dans ce but, trois sociétés détenant diverses licences fédérales : Keystone Capital Corp, Venovate Marketplace Inc et Digital Wealth LLC. Keystone et Venovate sont chacune enregistrées auprès de la SEC et de la FINRA (Financial Industry Regulatory Authority) en tant que courtiers en valeurs mobilières, tandis que Digital Wealth détient une licence RIA de la SEC. Venovate a également une licence pour fonctionner comme ATS.

Plus tôt dans la semaine, Coinbase avait annoncé son intention de rentrer sur le marché japonais des cryptomonnaies, avec là aussi l’intention de demander une licence auprès de l’autorité de régulation financière du pays, la FSA (Financial Services Agency).

La concurrence aussi est en recherche de régulation : Circle cherche une licence bancaire et son enregistrement en tant que courtier avec la SEC.

Cette course à la régulation des plateformes d’échange est une bonne nouvelle pour le monde des cryptomonnaies, car avec un cadre clair et des sociétés aux normes, beaucoup plus d’investisseurs pourront venir s’ajouter au marché, ce qui devrait favoriser par là-même le développement des cryptomonnaies.

Sources : Blog.Coinbase ; CCN ; CoinDesk || Image from Shutterstock

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici