Coinbase

Coinbase : le directeur des activités institutionnelles démissionne

Trading du CoinTrading du Coin

Coinbase, le plus “user-friendly” des exchanges de cryptomonnaies, semble plutôt bien se porter, entre sa valorisation estimée à 8 milliards de dollars, et son annonce de l’accélération du listing de nouveaux cryptoactifs sur sa plateforme. Il est donc surprenant d’apprendre la démission d’un membre haut placé, et de longue date, dans la société; même si pour l’instant, on n’en connait pas les raisons.

Adam White travaillait pour la société américaine Coinbase Inc. depuis 2013, il en était même le 5ème employé historique, et il était devenu le directeur du groupe de la plateforme institutionnelle de la société.

C’est notamment par une dépêche de Reuters que l’on a appris jeudi 4 octobre qu’Adam White démissionnait de son poste, et quittait la société.

Le co-fondateur et CEO de Coinbase, Brian Armstrong, aurait déclaré au sujet d’Adam White :

« Au cours des cinq dernières années, Adam nous a aidés à développer notre activité d’exchange en le plus grand centre de crypto-trading américain, et il a joué un rôle essentiel dans la présence croissante de Coinbase et dans l’évolution de notre culture dans plusieurs bureaux ».

D’après Cryptovest, Adam White avait effectivement joué un rôle important dans le lancement de plusieurs services de la société : Coinbase Custody, Coinbase Index Fund, ainsi que le rebranding de leur plateforme professionnelle GDAX en Coinbase Pro.

Adam White n’a pour l’instant pas souhaité commenter les raisons de sa démission et de son départ de la société.

C’est Jonathan Kellner, l’ancien CEO d’Instinet, qui reprendra en grande partie le poste d’Adam White, en devenant le directeur général des activités institutionnelles de la société, selon Bloomberg.

Même s’il est dommage qu’Adam White ne se soit pas exprimé sur les raisons de son départ, nul doute que Coinbase, en constant développement, arrivera à compenser cette perte pour atteindre ses objectifs.

Sources : CoinDesk ; CoinTelegraph ; Reuters ; Bloomberg || Image from Shutterstock

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici