JPMorgan s’ouvre au marché du Bitcoin

Trading du CoinTrading du Coin
4.9
(13)

Le désamour de façade de la JPMorgan pour Bitcoin et les cryptomonnaies vient régulièrement se heurter au fait que la grande banque développe sa propre blockchain Quorum ou sa crypto maison, le JPM Coin. Une preuve supplémentaire vient s’ajouter à cette passion clandestine pour les cryptos : JPMorgan va accepter les plateformes Coinbase et Gemini comme clients !

Plus de problèmes bancaires pour Coinbase et Gemini ?

Les entreprises liées aux cryptomonnaies ont toujours eu le plus grand mal à obtenir un compte bancaire auprès d’une banque traditionnelle, et tout autant de mal à le conserver à long terme.

D’après une publication en date de ce 12 mai sur le Wall Street Journal, ce ne sera plus le cas des plateformes d’échange de cryptos Coinbase Inc and Gemini Trust Co. Ces dernières auraient en effet obtenu des comptes clients auprès de la banque multinationale JPMorgan Chase, selon des sources proches du dossier.

Les deux plateformes, fondées en 2012 pour Coinbase et en 2014 pour Gemini, deviennent ainsi les tous premiers clients du secteur des cryptoactifs au sein de la JPMorgan.

Leurs comptes seraient approuvés depuis avril, et leurs premières transactions auraient commencé à être traitées, d’après les mêmes sources anonymes.

Plus aucune crainte de s’exposer au Bitcoin ?

Les principales inquiétudes des banques sur la prétendue instabilité et les risques liés aux sociétés de cryptoactifs se seraient-elles envolées ? Disons que oui, “partiellement”.

Partiellement, parce qu’outre le fait que Coinbase et Gemini existent depuis 8 et 6 ans respectivement, ces deux plateformes sont aussi parmi les plus avancées en termes de conformité avec les réglementations. Cela aurait joué « un rôle important dans le processus d’approbation » par la JPMorgan.

La multinationale bancaire fournirait des services de gestion de trésorerie aux deux bourses de cryptoactifs, et traiterait également les transactions en dollars pour leurs clients basés aux États-Unis. Ces transactions seront traitées par l’intermédiaire du réseau Automated Clearing House (ACH) de la grande banque.

Bien lointaine est l’époque où Jamie Dimon, PDG de JPMorgan, traitait Bitcoin de « fraude ». En plus d’assurer la stabilité bancaire des deux crypto-bourses, la multinationale va désormais faciliter les transferts d’argent des investisseurs dans Bitcoin & Co !

Illustration : Bumble Dee/Shutterstock.com

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.9 / 5. Nombre de votes : 13

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici