Asie-exchange

Quatre nouvelles plateformes de change en Asie du Sud-Est

Trading du CoinTrading du Coin

L’écosystème des cryptomonnaies en Asie n’a pas échappé aux turbulences provoquées par les régulations qui vont à son encontre. Pourtant, plusieurs plateformes d’échange ont décidé d’ouvrir leurs portes en Corée du Sud, en Thaïlande, aux Philippines et au Vietnam.

Coinbit se lance en Corée du Sud

Asie exchangeLes Coréens sont friands des cryptomonnaies comme en témoigne Upbit, exchange classé quatrième en termes de volume d’échange quotidien. Du même nom que la défunte plateforme malaisienne Coinbit.me, Coinbit (coinbit.co.kr) veut se faire une place en Corée du Sud avec un lancement promotionnel attrayant pour tout trader : 0 % de frais. Une centaine de crypto-actifs y seront listés, mais seulement la moitié sera disponible lors du démarrage.

La Thailande accueille Jibex

Asie exchangeJibex listera beaucoup moins de crypto-actifs, comparativement à Coinbit. Seulement Bitcoin, Bitcoin Cash, Ethereum, Litecoin et Ripple feront partie de la plateforme.
Le Royaume de Thaïlande avait annoncé une TVA de 7% sur les achats de cryptomonnaies, et 15% de taxe sur la plus-value. Mais ces nouvelles n’ont pas freiné Jibex et son partenaire J.I.B Computer Group Co. Ltd, géant de l’informatique, dans leur conquête du marché thaïlandais. Comme son confrère coréen, les 0,24% de frais de transaction ne seront pas appliqués lors des 45 premiers jours de lancement de la plateforme, c’est-à-dire jusqu’au 26 juin.

Coinvil ouvre en Philippines

Asie exchangeCoinvil travaillera avec le Coréen Glosfer pour établir sa plateforme d’échange. Ce dernier est un expert en blockchain et il sera aussi celui qui se chargera d’établir les solutions nécessaires pour faire fonctionner l’exchange. Pour l’instant, aucune date de lancement n’a été donnée.

Kenniex au Viêtnam

Asie ExchangeKenniex sera la toute nouvelle plateforme d’échange qui ouvrira au Viêtnam. Elle se réclame être « la première plateforme d’échange de cryptomonnaies du Viêtnam » alors qu’elle vient à peine de voir le jour. Un atout fondamental doit tout de même lui être reconnu : Kenniex permettra de convertir les bitcoins en monnaie locale (le dong) et inversement.

Chose curieuse tout de même, le Viêtnam vient à peine d’émettre une régulation interdisant l’échange de cryptomonnaies sur son sol. Sa première plateforme d’échange, bitcoin.vn, en a d’ailleurs subi les conséquences et a perdu l’accès à son site Internet. Comment Kenniex compte-il alors opérer ?

Vietnam Bitcoin.vnSources : News.Bitcoin || images from Shutterstock.com

PARTAGER
Vincent
Vivant en Chine depuis 7 ans, j’ai découvert les cryptos dans un univers fermé, mais là où tout est possible. Amateur presque fanatique de cette monnaie révolutionnaire, je cherche à vous partager le récit de mon exploration quotidienne dans ce nouveau monde numérique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.