Vitalik Buterin Ethereum ETH

Vitalik critique le modèle de sécurité des bitcoins tokenisés sur Ethereum

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

Les tokens indexés sur Bitcoin et hébergés sur la blockchain Ethereum se font de plus en plus nombreux. Cependant, leurs mécanismes de consensus et leur gestion de la sécurité ne plaisent pas à tout le monde, en particulier à Vitalik Buterin.

Les “wrapped” tokens

Les “wrapped” tokens de BTC sont des versions tokénisées du bitcoin, évoluant sur la blockchain Ethereum. Ces derniers ont en premier lieu été proposés par BitGo en 2018 à travers le Wrapped Bitcoin (WBTC).

Dans ce système, BitGo fait office d’intermédiaire de confiance, en acceptant des bitcoins d’un côté, en les gardant sous scellé et en émettant des WBTC en échange sur la blockchain Ethereum.

Pour s’assurer la confiance de ses utilisateurs, BitGo met a disposition sur son site  l’ensemble des adresses détenant les BTC nécessaires à la création des jetons WBTC sur Ethereum.

Liste de certaines adresses BTC de BitGo – Source : wbtc.network

Vitalik Buterin est réticent quant à leur fonctionnement

Avec l’ajout récent du WBTC au protocole DeFi MakerDAO, la demande a explosé, à tel point que la capacité en bitcoins hébergés sur Ethereum a dépassé celle du Lightning Network.

Une métrique vis-à-vis de laquelle Vitalik Buterin reste réticent, notamment au regard de la centralisation des tokens de ce type.

« Je m’inquiète des modèles de consensus de certains de ces jetons. Il serait triste qu’il finisse par y avoir 5 milliards de dollars en BTC sur Ethereum et que les clés soient détenues par une seule institution » a-t-il déclaré sur Twitter.

Bien que le WBTC ne soit pas directement cité, il est aisé d’y voir un sous-entendu à destination du token issu par BitGo. Bien que les réserves soient transparentes, comme expliqué précédemment, BitGo reste le seul détenteur des clés privées et ainsi des fonds.

Certaines initiatives comme imBTC ou le tBTC souhaitent quant à elles créer des tokens indexés sur le Bitcoin, mais dont la gestion est plus décentralisée, et ne nécessite pas de tiers de confiance.

Quoi qu’en pense Vitalik, l’intérêt pour ces tokens est bien réel et ces derniers pourraient bien ajouter de la légitimité à l’écosystème de la finance décentralisée présent sur Ethereum.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici