Ethereum : les 3 évolutions majeures à venir pour la blockchain d’après Vitalik Buterin

L’account abstraction sur les Layer 2 – Vitalik Buterin partage fréquemment ses réflexions sur l’évolution de l’écosystème d’Ethereum. Récemment, il a présenté les 3 évolutions majeures qu’Ethereum devra traverser pour devenir une technologie majeure. À cette occasion, il a notamment mis en avant l’usage des Layer 2 (L2) et des smart contract wallets.

Désormais, Buterin est de retour avec un article détaillant la manière dont les L2 et les wallets doivent évoluer de concert dans l’intérêt des utilisateurs.

Layer 2 et account abstraction

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de rappeler ce qu’est un Layer 2 ainsi que l’abstraction de compte

D’une part, un Layer 2 ou solution de seconde couche, est une blockchain secondaire qui évolue “au-dessus” d’une blockchain. Par exemple, Arbitrum, Optimism ou Starknet sont des L2 d’Ethereum. 

Son but est de proposer un écosystème similaire à celui de la chaîne sous-jacente. Le tout, en proposant de meilleures performances au niveau de la vitesse des transactions ainsi qu’en réduisant les coûts. 

Ces solutions sont au cœur du développement d’Ethereum. En effet, elles ont été mises au centre de la feuille de route du réseau pour les années à venir.

L’abstraction de compte, d’autre part, est un concept qui vise à rendre les comptes plus flexibles. Cela implique le passage à un smart contract wallets. Il s’agit d’un wallet qui prendra la forme d’un smart contract déployé sur une blockchain. 

Ces wallets offrent diverses fonctionnalités avancées. Nous pouvons citer la récupération de clés, les transactions programmées, les limites de dépenses quotidiennes et plus encore. De surcroît, ils permettent une abstraction totale de la notion de seed phrase pour l’utilisateur.

Néanmoins, les smart contract wallets ne permettent pas de garder une seule adresse. Contrairement aux adresses possédées par des utilisateurs externes, comme celles utilisées sur MetaMask, un smart contract wallet ne vit que sur la chaîne où il a été déployé. 

Par conséquent, il devient plus difficile de maintenir une seule adresse sur le L1 et les différents L2. Cela rend également plus compliqué les communications entre les différents Layer 2.

Comme exprimé à plusieurs reprises, Vitalik Buterin considère que les smart contract wallets seront nécessaires pour favoriser l’adoption.

>> Si gagner 1 bitcoin ne vous intéresse pas, ne cliquez surtout pas sur ce lien (lien commercial) <<

Le défi de la lecture inter-L2

Lorsqu’il s’agit de smart contract wallets, la lecture inter-L2 prend une toute autre dimension. En effet, ces portefeuilles sont hébergés sur une chaîne donnée. Il peut s’agir d’un L1 ou d’une solution de seconde couche. Par conséquent, cela signifie qu’ils sont limités dans leur capacité à accéder à des informations sur d’autres chaînes. Effectivement, les smart contract ne peuvent accéder qu’aux informations disponibles sur leur blockchain. Jusqu’ici, les informations externes leur sont transmises via des oracles.

De surcroît, chaque L2 a sa propre manière de gérer les données et les transactions, ce qui rend la communication entre différentes solutions L2 complexe. 

Par exemple, si vous avez des fonds dans un smart contract wallet sur un L2, comment un autre L2 ou votre portefeuille sur L1 peut-il déterminer combien vous avez ? De plus, si vous voulez envoyer de l’argent d’un L2 à un autre, comment cela peut-il être fait de manière efficace et sécurisée ?

Il ne s’agit pas seulement de permettre aux smart contract wallets de “voir” sur plusieurs chaînes, mais aussi de faciliter des transactions inter-chaînes.

La solution de Vitalik

Pour pallier ce problème, Vitalik Buterin a imaginé une nouvelle architecture. Celle-ci permettrait aux portefeuilles de lire et d’interagir avec plusieurs solutions L2. Ainsi, il présente le concept de « contrat de trousseau de clés » et de « contrats de portefeuille ».

Schéma d'un contrat trousseau de clé et des différents contrats de wallets qui seraient utilisés sur les L2.
Schéma d’un contrat trousseau de clé et des différents contrats de wallets.

D’un côté, le « contrat de trousseau de clés » est un contrat qui stocke la clé de vérification pour tous les portefeuilles d’un utilisateur ainsi que les règles pour changer la clé. 

De l’autre, les « contrats de portefeuille », quant à eux, sont des contrats sur L1 ou L2, qui lisent les informations en cross-chain pour obtenir la clé de vérification.

Pour faire simple, cela signifie que votre portefeuille pourrait être capable d’interagir avec vos actifs sur différentes solutions L2 sans avoir à changer constamment de RPC ou à effectuer d’autres manipulations techniques. 

Les avantages de la solution de Vitalik

La solution proposée par Vitalik Buterin offre plusieurs avantages. Tout d’abord, elle pourrait permettre une meilleure intégration entre différentes solutions L2, facilitant ainsi les transactions interchaînes. 

De plus, la proposition de Buterin pourrait rendre l’utilisation de la blockchain plus abordable pour les utilisateurs novices. En effet, comme nous l’avons vu précédemment, ces wallets s’utilisent sans manipulations techniques complexes. De plus, ces derniers disposent de nombreuses fonctionnalités améliorant la sécurité des fonds.

Cependant, la mise en œuvre de la solution de Vitalik Buterin ne sera pas un tâche aisée. Par exemple, chaque L2 a sa propre façon de gérer les données et les transactions, ce qui rend la communication entre différentes solutions L2 complexe. D’autant plus qu’aucun standard n’a été mis en place.

De plus, la transition vers les smart contract wallets nécessite des changements profonds dans les applications et les wallets, ce qui requiert une importante coordination.

Lors de l’annonce de sa publication sur Twitter, Vitalik Buterin a affirmé sa volonté de standardiser ce type de communication sur Ethereum. De ce fait, l’ensemble des L2 pourraient communiquer entre eux sans avoir à effectuer des ajustements au cas par cas.

Tweet d'annonce de l'article par Vitalik Buterin.
Tweet d’annonce de l’article par Vitalik Buterin – Source : Twitter.

En parallèle, les développeurs d’Ethereum travaillent sur le développement de la mise à jour Cancun. Celle-ci va en priorité se concentrer sur Proto-Danksharding, un nouveau type de transaction qui permettra de drastiquement réduire les coûts de transaction sur les L2.

La régulation malmène vos cryptomonnaies ? Inscrivez-vous vite sur Binance LA plateforme crypto de référence, pour tenter de remporter le jeu et ajouter 1 bitcoin à votre portfolio. Que décidez-vous ? (lien commercial)

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.