Staké comme jamais – Le contrat Ethereum 2 gonflé à bloc

Un contrat plein à craquer L’année 2022 s’annonce haute en couleur pour le réseau Ethereum. Ainsi, celui-ci devrait être témoin de la plus importante mise à jour de son histoire avec le passage au Proof of Stake. À l’approche de la date butoir, de plus en plus de validateurs se ruent sur la beacon chain d’Ethereum 2.0.

Ethereum 2.0 : lancement imminent

Cela fait désormais plusieurs mois qu’Ethereum est victime de son succès. En effet, le réseau est témoin d’un nombre grandissant d’utilisateurs entrainant une augmentation du nombre de transactions quotidiennes. Cependant, celui-ci n’est pas en mesure de traiter correctement l’ensemble de ces transactions.

Par conséquent, les frais de transactions ont explosé, rendant le réseau quasiment inaccessible par la plupart des utilisateurs.

Afin de pallier ce problème, les développeurs étudient et développent depuis plusieurs années le changement de consensus pour faire passer le réseau du Proof of Work (PoW) au Proof of Stake (PoS). Ce nouveau réseau basé sur le PoS est communément appelé Ethereum 2.0.

Avec ce changement de consensus, les actuels validateurs du réseau, autrement dit les mineurs, seront remplacés par des nœuds validateurs.

Ainsi, en décembre 2020, la colonne vertébrale d’Ethereum 2.0 a été lancée avec le déploiement de la beacon chain. Pour rappel, celle-ci assure la couche de consensus du réseau et évolue en parallèle d’Ethereum tel qu’on le connait.

En 2022, la couche applicative d’Ethereum devrait être connectée à la couche consensus d’Ethereum 2.0 via un mécanisme appelé The Merge. Par conséquent, le passage au Proof of Stake devrait être assuré au cours du premier trimestre de 2022.

>> Venez vous exposer à Ethereum aux côtés de Binance, l’acteur leader du secteur ! <<

Les validateurs se ruent sur ETH 2

Avec la date fatidique de l’application de The Merge approchant, de plus en plus de validateurs se ruent sur Ethereum 2.0.

Ainsi, le nombre d’ETH qui sont bloqués dans le contrat de dépôt d’Ethereum 2.0 vient de dépasser la barre des 8 millions d’ETH.

Annonce du passage des 8M ETH par Glassnode – Source : Twitter.

Pour rappel, le contrat de dépôt est un smart contract hébergé sur Ethereum. Celui-ci permet de bloquer des ETH sur Ethereum 1.0 afin d’émettre les jetons sur Ethereum 2.0 nécessaire pour opérer un nœud de validation. En effet, dans le cadre du Proof of Stake, les validateurs doivent adosser un collatéral de 32 ETH à leur nœud pour participer au processus de validation.

Ainsi, les plus de 8 millions d’ETH déposés dans ce contrat y seront bloqués jusqu’au lancement d’Ethereum 2.0. Les conditions et modalités de récupération des jetons n’ont pour le moment pas été fixées. Il n’est pas encore clair si ces derniers seront récupérables lors de The Merge ou plus tard.

Le 20 décembre dernier, le premier testnet de The Merge destiné à la communauté a été lancé par les développeurs d’Ethereum. Celui-ci permet à la communauté de tester le passage au Proof of Stake et de faire remonter les bugs encore présents dans le code source. Son bon déroulement sera décisif quant à la date de déploiement de The Merge sur le mainnet d’Ethereum.

Il est pas trop tard pour acquérir des ETH et les placer en staking afin d’accéder à des rendements alléchants. Pour acquérir les précieux ethers, n’attendez plus en allant vous inscrire sur la plateforme Binance, LA référence absolue du secteur (lien affilié).

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour