De nouvelles difficultés pour Ethereum – The Merge (encore) repoussé

Et un nouveau compte à rebours lancé ! – Le passage à la preuve de participation sur Ethereum (ETH) connaîtra probablement un autre retard. Les développeurs ETH chamboulent l’agenda, car ils préfèrent attendre encore quelques semaines avant de lâcher une bombe.

Une bombe de difficulté à retardement sur Ethereum

Les développeurs ETH accordent un sursis pouvant aller jusqu’à 2 mois aux mineurs. Ils ont en effet décidé de retarder la mise en œuvre de la bombe de difficulté.

À titre de précision, la bombe de difficulté augmente considérablement la difficulté de minage sur Ethereum. Elle dissuade ainsi les mineurs de poursuivre leurs activités après The Merge. Ce dernier est le basculement du réseau vers la preuve d’enjeu.

La bombe de difficulté est donc nécessaire pour lutter contre les résistances aux changements. Son report impactera très probablement la date de The Merge sur le mainnet d’Ethereum. La transition doit normalement avoir lieu au mois d’août 2022.

Compte tenu des enjeux de cette bombe de difficulté, pourquoi les développeurs ETH ont-ils alors décidé de la retarder ? Grâce à ce délai, les développeurs peuvent s’accorder un répit pour éviter un burnout, selon le développeur Tim Beiko.

Ce retard présenterait même des avantages, pour le fondateur de TrueBlocks, Thomas Jay Rush. Il donnerait plus de temps aux développeurs pour résoudre les bugs liés au déploiement récent de The Merge sur Ropsten.

>> Le Bitcoin fluctue, c’est aussi pour ça qu’on l’aime ! Embarquez sur la plateforme de référence FTX (lien affilié) <<

The Merge en avant-première sur Ropsten

Ropsten, le plus vieux testnet d’Ethereum, est le premier à entreprendre la transition vers la preuve de participation. Bien que cette opération fût dans l’ensemble une réussite, les utilisateurs ont tout de même signalé des problèmes.

C’est le cas du twitto Danny Ryan qui a testé The Merge sur Ropsten. Il évoque 2 bugs mineurs « affectant une minorité de stakers », si la transition avait eu lieu sur le réseau principal. 9 % des validateurs auraient en outre dans ce scénario, rencontré des problèmes de configuration.

Cependant, Danny Ryan minimise l’ampleur de ces dysfonctionnements. Une correction au niveau local de ces problèmes aurait suffi. Les développeurs n’auraient pas eu besoin de déployer un nouveau code.

Les développeurs essaient donc de présenter le verre à moitié plein, avec le report de la bombe de difficulté. La communauté ETH doit prendre, une fois de plus, son mal en patience. La mise à jour du réseau n’en est après tout pas à son premier retard. L’abandon de la preuve de travail au profit de la preuve de participation tarde à se concrétiser.

Il n’a jamais été aussi important et urgent qu’actuellement de mieux découvrir, et de s’exposer raisonnablement à Bitcoin et aux cryptomonnaies ! Pour ce faire, le Journal du Coin vous conseille la plateforme FTX. En allant vous inscrire sur cet exchange crypto de référence, une réduction à vie sur vos frais de trading vous attend grâce au lien affilié du JDC.

Kallisté O'Sullivan

Courtière en assurance dans une autre vie, crypto-addict dans celle-ci ! Je vulgarise Bitcoin et la blockchain pour ma famille et mes amis depuis bien trop longtemps, il était temps de passer aux choses sérieuses

Recevez un condensé d'information chaque jour