Ethereum accélère la transition vers le Proof of Stake – The Merge déployé avec succès sur Ropsten

Une nouvelle victoire pour Ethereum – Depuis son lancement en 2015, le réseau Ethereum doit effectuer une transition de son mécanisme de consensus. Ainsi, le proof of work doit être abandonné au profit du proof of stake. Ce changement de consensus se fera par le biais d’un processus intitulé The Merge. La première étape, à savoir le déploiement de The Merge sur le testnet Ropsten s’est déroulée sans accroc, pavant la route pour son déploiement sur le mainnet. 

The Merge : un changement à ne pas prendre à la légère

Comme nous venons de le voir, le réseau Ethereum s’apprête à modifier sa méthode de consensus. En effet, la blockchain passe du proof of work au proof of stake. Ce changement de consensus, en plein vol, est une première et la manœuvre n’est pas à prendre à la légère. 

Cette transition a débuté en décembre 2020, avec le lancement de la beacon chain, une chaine en proof of stake évoluant en parallèle d’Ethereum. Par la suite, Vitalik Buterin a imaginé la transition du proof of work actuel au proof of stake. Cette tranistion est appelée The Merge

En pratique, The Merge vise à raccorder la beacon chain (appelée consensus layer) à l’écosystème d’application que nous connaissons actuellement sur Ethereum (appelé exécution layer). Comme expliqué dans un article publié par Joseph Cook :

« Les clients actuels du réseau principal (exécution clients) continueront à héberger la machine virtuelle Ethereum (EVM), à valider et à diffuser les transactions, mais cesseront de participer au minage du proof of work. Au lieu de cela, le consensus deviendra la responsabilité des “clients de consensus” qui regroupent les transactions des clients d’exécution avec les informations requises pour le consensus dans des “Beacon blocs” qui forment la beacon chain. »

Évidemment, cette transition doit préalablement être intensivement testée afin de s’assurer que la transition se fasse dans les meilleures conditions.

Pour ce faire, les développeurs éprouvent la transition via divers processus. Parmi eux, nous retrouvons les shadow forks. Ces réseaux temporaires ont pour but de tester la transition. Pour ce faire, ils utilisent des copies exactes de l’état du réseau Ethereum et de la beacon chain. 

>> Venez faire vos premiers pas dans l’univers Ethereum sur Binance (lien affilié) <<

The Merge déployée avec succès sur Ropsten

Face au succès de ces shadow forks, les développeurs ont décidé de passer à l’étape suivante. Ils ont donc déployé The Merge sur les différents testnets d’Ethereum. Ropsten, le plus vieux testnet du réseau, est le premier à avoir entrepris cette transition.

Ainsi, le 30 mai dernier, les développeurs ont déployé une nouvelle beacon chain, exclusive au réseau Ropsten. Celle-ci a été mise en place pour assurer le consensus en proof of stake du testnet. 

Contrairement à de nombreuses mises à jour, le déploiement de The Merge ne s’est pas effectué à un bloc défini. Celui-ci est activé lorsqu’un seuil de difficulté de minage, appelé Terminal Total Difficulty (TTD) serait atteint. Cela permet notamment de limiter le potentiel d’attaque. 

Ainsi, le testnet Ropsten a atteint le TTD le 8 juin à 16:00 UTC. Une fois ce seuil atteint, les clients de la couche d’exécution ont passé le relais de la production des blocs à ceux de la couche de consensus, à savoir la beacon chain. En pratique, la transition s’est déroulée sans problème majeur

Annonce du déploiement de The Merge avec succès sur Ropsten.
Annonce du déploiement de The Merge avec succès sur Ropsten.

Certains bugs ont tout de même été décelés, comme expliqué par @parithosh_j sur twitter : 

« Alors que nous avons des propositions (vitales pour le consensus), certains clients ont échoué lors de la construction d’un bloc et ont proposé 0 transaction. Cela affecte le débit de la chaîne. Cette situation a déjà été rencontrée lors des shadow forks ! Une correction est en cours ! »

Malgré ce problème mineur, le réseau Ropsten a effectué la transition au proof of stake avec succès. Nous pouvons donc affirmer que le déploiement de The Merge sur Ropsten fut un succès. 

Par conséquent, Ropsten est le premier réseau d’Ethereum à avoir effectué avec brio la transition du proof of work au proof of stake. 

Ropsten : le premier testnet à intégrer The Merge, mais pas le dernier

Désormais, d’autres testnets vont subir la même transition via le déploiement de The Merge. Ainsi, les testnets Sepolia puis Goerli seront les prochains à intégrer The Merge et passer au proof of stake. 

Si leur transition vient à se dérouler dans de bonne condition, les développeurs pourront envisager une date pour le déploiement de The Merge sur le mainnet d’Ethereum. 

De son côté, le mainnet d’Ethereum continue de s’approcher de la sacro-sainte scalabilité via les réseaux de seconde couche. Récemment, Vitalik Buterin a annoncé son soutien au layer 2 Optimism vis-à-vis de ses choix de gouvernance.

Que vous soyez amateur de DeFi, de Bitcoin ou d’une des cryptomonnaies qui peuplent le marché, il est indispensable que vous disposiez d’un compte sur Binance, l’acteur majeur de l’écosystème du trading (lien affilié)

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour