Ethereum : après le Merge, un premier validateur déjà pénalisé par le slashing

La première sanction – Le réseau Ethereum vient de connaître une mise à jour historique via le passage au Proof of Stake. Cependant, en parallèle de The Merge, certains validateurs ont eu de mauvaises surprises. 

Ainsi, l’utilisateur fsjal.eth a dévoilé sur Twitter qu’un validateur avait été victime du slashing pendant The Merge. En pratique, il s’agirait du validateur 404680, opéré par AllNodes. 

En effet, celui-ci s’est retrouvé hors ligne lors de l’epoch 146880 et ne participe plus à la validation des blocs depuis. Face à cette absence, le validateur a fait les frais du slashing.

Pour rappel, le slashing est un mécanisme de sécurité mis en place sur Ethereum en Proof of Stake. Celui-ci vise à s’assurer que les validateurs font bien leur travail. Au cas contraire, ces derniers peuvent être imputés d’une partie de leur collatéral, c’est ce qu’on appelle le slashing. 

État du compte du validateur après le slashing.

Dans les faits, le validateur a été imputé de 0,65594 ETH, soit 1073$. Celui-ci pourrait continuer d’être pénalisé s’il venait à ne pas reprendre les opérations. 

En attendant, le reste de la communauté célèbre le passage au Proof of Stake. La transition est effective depuis 8 h 43 ce matin

Vous cherchez une plateforme crypto qui traverse le bear market avec sérénité ? Inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme de référence FTX. De plus, vous bénéficiez d’un rendement jusqu’à 8% sur tous vos actifs cryptos (lien commercial, voir conditions sur site officiel).

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour