Ethereum déploie sa nouvelle mise à jour : le hard fork Altair se déroule sans accroc

Le réseau Ethereum est en passe de connaître une évolution majeure avec le passage à Ethereum 2.0. Dans les coulisses, les développeurs s’affairent à préparer cette transition de taille à grands coups de hardfork. 

Ethereum : des mises à jour en pagaille

Cela fait désormais plusieurs années que les développeurs du réseau Ethereum prévoient une mise à jour d’envergure intitulée Ethereum 2.0

La première pierre de cette mise à jour fut posée le 1er décembre 2020, avec le lancement de la beacon chain, la base qui assure la couche de consensus d’Ethereum 2.0. Pour rappel, Ethereum 2.0 se base sur un mode de consensus en Proof of Stake, contrairement à la version actuelle d’Ethereum.

Par la suite, les développeurs ont fait le choix de prioriser la transition du Proof of Work au Proof of Stake pour le premier ou le second trimestre de 2022, via un mécanisme appelé “The Merge”

En attendant, les deux chaînes doivent se préparer à la fusion. Pour ce faire, les développeurs ont dans un premier temps mis à jour la version actuelle d’Ethereum via le hardfork London. Évidemment, Ethereum 2.0 n’est pas laissé pour compte dans cette vague de mises à jour. Ainsi, mercredi 27 octobre, le développeur Preston Valoon a annoncé que le hardfork Altair avait été déployé avec succès sur Ethereum 2.0

Annonce publiée par Preston Vanloon
Annonce publiée par Preston Vanloon – Source : Twitter.

>> Hors de question de laisser tous les ETH aux développeurs ! Venez réclamer votre part ! <<

Hardfork Altair : qu’est-ce que ça change pour Ethereum ? 

Le hardfork Altair est une mise à jour du réseau d’Ethereum 2.0, déployée en prévision du rattachement de la couche applicative d’Ethereum à la couche consensus d’Ethereum 2.0 via The Merge.

Deux évolutions majeures ressortent de cette mise à jour. Dans un premier temps, le hardfork Altair introduit le support des clients légers sur Ethereum 2.0. 

“Ce sont des nœuds à faibles ressources qui suivent l’avancement de la chaîne avec moins de fonctionnalités et des hypothèses de sécurité légèrement plus faibles.”,

Paul Hauner, développeur et réviseur du code Altair pour Lighthouse.

Ainsi, ces derniers seront principalement utiles sur mobile et navigateur. 

Dans un second temps, Altair introduit une augmentation des pénalités lorsqu’un nœud se retrouve hors-ligne. Celles-ci étaient relativement basses jusqu’à présent, de manière à ne pas trop pénaliser les opérateurs de nœud le temps qu’ils se familiarisent avec Ethereum 2.0. 

En plus de ces deux modifications majeures, Altair introduit également un correctif concernant certains problèmes rencontrés avec les incitations des validateurs. 

Un hardfork déployé avec succès

Un hardfork est une mise à jour du réseau, qui nécessite qu’une majorité de nœuds validateurs soient à jour pour être effectivement déployée. 

Dans le cas d’Altair, la participation a baissé au plus bas à 93% lors du déploiement, pour finalement revenir bien au-dessus des 99%. En pratique, le réseau compte actuellement 248 544 nœuds actifs, contre 1 922 inactifs. Les nœuds inactifs doivent quant à eux se mettre à jour au plus vite, s’ils ne veulent pas voir leur collatéral s’envoler, dilapidé en pénalités. 

“Tous les nœuds ont dû être mis à niveau, car c’était un hard fork. Personne ne perdra ses 32 ETH mais ceux qui sont hors ligne maintenant voient leur solde diminuer lentement. S’ils ne le réparent pas, ils franchiront un seuil et seront éjectés.”

Jeff Coleman, développeur
Réponse de Jeff Coleman
Réponse de Jeff Coleman – Source : Twitter.

Pendant ce temps, l’Ether continue d’atteindre de nouveaux sommets. Ainsi le cours de l’ETH a atteint un nouvel ATH en cherchant les 4 361 dollars le 21 octobre dernier… tandis que l’EIP-1559 a déjà permis la destruction de près de 3 milliards de dollars d’ETH.

Toujours plus résistant, Ethereum avance inéluctablement… puisque même les financiers finissent par se rendre à l’évidence ! Pour faire partie de la révolution, préparez l’avenir en vous inscrivant sur la plateforme de référence FTX.

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour