Ethereum – Les 4000 dollars à l’épreuve du variant Omicron

Après avoir vu sa capitalisation boursière fondre de 70 milliards de dollars vendredi dernier suite à la panique suscitée par le nouveau variant du Covid-19 Omicron, l’Ethereum (ETH) panse actuellement ses plaies. Mais le rebond auquel nous assistons semble peu encourageant à court terme ainsi que nous le montre les analyses techniques en unités journalières et hebdomadaires. Et si la menace d’un passage sous les 4000 dollars semble s’éloigner pour l’instant, un retour accentué du risk off (fuite vers les actifs moins risqués au détriment des actifs risqués) n’est pas à exclure sous peine de mettre en péril le bull run du prince des cryptos. À l’opposé, la baisse orchestrée depuis quelques semaines serait une source d’opportunité pour profiter d’un potentiel chasse aux nouveaux records.

Cette analyse du cours de l’Ethereum vous est proposée en collaboration avec le Trading du Coin et sa solution de trading algorithmique enfin accessible aux particuliers. En utilisant le code « JDC5 », profitez de 5 % de réduction sur les services du TDC !

Ethereum : Vers un test de la borne basse du canal haussier ?

En unités hebdomadaires, la plupart des investisseurs ont raison de considérer que la tendance de l’ETH reste haussière. Néanmoins, le fait qu’Ethereum évolue à l’intérieur d’un canal haussier et au-dessus du Kumo (nuage d’Ichimoku) ne doit pas nous inciter à rester les bras croisés.

Une tendance haussière passe aussi par des dips (creux de marché ou phase de consolidation temporaire) qui s’appuient sur la ligne ascendante en pastilles vertes. Ils sont salutaires pour se positionner à l’achat avec un meilleur ratio risque/rendement.

Un retour vers les 4000 dollars serait ainsi le bienvenue pour la pérennité du bull run de l’ETH. Cela correspondrait à une poursuite de la consolidation vers un support majeur et la borne basse du canal haussier.

Lorsque nous regardons les différentes composantes de l’Ichimoku, la Kijun, la moyenne des prix des points moyens des 26 dernières séances, stagne par rapport à la Tenkan, la moyenne des prix des points bas et hauts des 9 dernières séances. Cela s’explique par l’incapacité de l’Ethereum à réaliser de nouveaux plus hauts lors des dernières semaines.

Par son mode de calcul sur un plus grand nombre de périodes, la Kijun peut être considérée comme une zone de prix d’équilibre en tant que support/résistance. Et cela tombe à pic, car elle se situe à proximité du support majeur autour des 3400 dollars.

Si nous devions arriver sur ce niveau, les prix du prince des cryptos sortiraient par le bas du canal haussier. En conséquence, ce matérialiserait potentiellement la fin du bull run mis en place depuis le 21 juillet dernier. Mais comme les prix de l’ETH resteraient au-dessus du Kumo, le retournement de tendance à la baisse ne serait pas affirmativement durable.

Ethereum à l’intérieur du Kumo en unités journalières ?

Les prochains jours risquent d’être instructifs pour les amoureux du trading. En effet, les prix de l’Ethereum sont à la limite de réintégrer le Kumo en unités journalières. Si ça devait se concrétiser, la tendance haussière serait neutre avec en ligne de mire, les 4000 dollars. La bataille entre les acheteurs et les vendeurs va s’équilibrer au gré d’un marché marqué par l’incertitude à court terme comme c’est actuellement le cas avec le variant Omicron.

Pour ne rien arranger, les trois bougies haussières (weekend et lundi) ne parviennent pas à effacer la grosse bougie baissière du vendredi noir. Pire encore, la ligne médiane du canal haussier en pointillés bleus et la Kijun constituent une double barrière à la hausse. En cas d’échec, les 4000 dollars seraient sérieusement mises à l’épreuve. Si la troisième tentative en unités journalières est malheureusement la bonne, pensez à attacher vos ceintures avec des prix de l’ETH qui pourraient passer en dessous du Kumo.

Cependant, la seule branche à laquelle les partisans des cryptomonnaies peuvent s’accrocher est que la Chikou Span, le pilier ultime de l’Ichimoku, pourrait rester simultanément au-dessus de la borne basse du canal haussier, du support autour des 3400 dollars et du Kumo. De quoi relativiser ce possible scénario baissier.

En résumé, la mauvaise séance de vendredi dernier confirme le statu quo d’un Ethereum évoluant autour du support majeur et symbolique des 4000 dollars. À force de taper à plusieurs reprises sur ce niveau, le bull run ancré depuis le 21 juillet dernier montre des signes de fragilité à court terme. Cependant, au traverdes différentes composantes de l’Ichimoku, nous sommes loin d’une vision pessimiste quelles que soient les unités de temps. Dans les jours qui viennent, les prochaines annonces sur l’efficacité des vaccins face au variant Omicron risquent de sceller le destin des classes d’actifs risquées (actions et cryptomonnaies en priorité) en fin d’année et augurer ce qui pourrait se produire dès le premier trimestre 2022.

Est-il possible d’être gagnant à tous les coups ? Que le cours de Bitcoin soit en pleine forme, ou traverse des turbulences, le Trading du Coin vous propose d’accroître vos chances de réussite. En effet le Trading Du Coin permet aux particuliers d’accéder à un outil de trading algorithmique et 100% automatisé. Réel mécanisme tendanciel, cet outils a été conçu pour s’adapter aux retournements de marché et se positionner sur les crypto actifs les plus dynamiques du moment

Sovanna Sek

Passionné par les marchés financiers depuis 2010, j’étais dans un premier temps sceptique au sujet des cryptomonnaies. Mais à force de creuser entre les lignes, je me suis rendu compte de son énorme potentiel sur de nombreux secteurs d’activité. Je suis moi-même investi en cryptomonnaies et crois fermement à leur place en tant que classe d’actifs à part entière.

Recevez un condensé d'information chaque jour