Censure Ethereum : Flashbots organise la résistance avec des programmes open-source

Ethereum lutte contre la censure – Le 12 septembre dernier, le réseau Ethereum a finalisé sa transition du Proof of Work au Proof of Stake via la mise à jour The Merge. Malheureusement, depuis The Merge Ethereum fait face à un important problème de censure. Flashbots l’entreprise à l’origine de cette censure, souhaite désormais lutter contre celle-ci en rendant open-source ses différents logiciels. 

Censure sur Ethereum : une situation tragique

Cette affaire prend racine dans une autre affaire, celle de Tornado Cash. En effet, l’Office of Foreign Assets Control (OFAC) a accusé la plateforme Tornado Cash d’avoir permis le blanchiment de plus de 7 milliards de dollars en cryptomonnaies.

Suite à ses accusations, l’OFAC a invité les entreprises américaines à adopter des mesures de censures des transactions ayant un lien avec Tornado Cash

Cette censure s’est par la suite propagée au niveau protocolaire d’Ethereum. En effet, avec le passage au Proof of Stake, le processus de validation des blocs sur Ethereum a subi plusieurs modifications. 

Ainsi, un nouvel acteur appelé Block Builder a fait son apparition. Celui-ci a pour mission de construire des blocs en sélectionnant des transactions qui optimisent la MEV. Malheureusement, la plupart des entités qui opèrent des block builders sont situées aux États-Unis et doivent de ce fait suivre les recommandations de l’OFAC. C’est notamment le cas de l’entreprise Flashbots.

Par conséquent, de plus en plus de blocs produits sur le réseau Ethereum respectent les recommandations de l’OFAC, à savoir censurer les transactions ayant un lien avec Tornado Cash

Évolution du nombre de blocs appliquant les recommandations de l'ofac
Évolution du nombre de blocs appliquant les recommandations de l’OFAC – Source : mevwatch.

Une situation dramatique pour le réseau, qui se veut ouvert et résistant à la censure.

>> Envie d’ajouter des ethers dans votre wallet ? Inscrivez-vous sur Bitget (lien commercial) <<

La résistance s’organise

Face à cette situation, la société Flashbots n’est pas restée les bras croisés. En effet, en août dernier celle-ci avait entrepris de décentraliser son service en ouvrant le code source de son programme Flashbots Relay.

Flashbots annonce l'ouverture du code de son Relay.
Flashbots annonce l’ouverture du code de son Relay.

Une première étape qui n’était cependant pas suffisante pour résoudre le problème de centralisation des bloc builders. 

Ainsi, le 18 novembre, Flashbots a fait une nouvelle annonce de taille avec l’ouverture du code source de son programme de block builder.

Flashbots annonce l’ouverture du code de son Block Bluider.

Dans son annonce, Robert Miller le fondateur de Flashbots explique qu’une concurrence dans le domaine des block builders permettrait d’améliorer la résistance à la censure. 

« La concurrence entre les constructeurs maximise les récompenses des validateurs et améliore la résistance à la censure pour les utilisateurs. Avec Suave, nous envisageons un écosystème de constructeurs construisant en collaboration le bloc le plus rentable, chacun contribuant à une partie du bloc au lieu qu’une entité construise le bloc entier. L’ouverture de notre constructeur accélérera cet avenir et favorisera la concurrence sur le marché actuel. »

En effet, l’ouverture du code source permettra à des équipes du monde entier d’opérer un service de block builder sur Ethereum. La diversité géographique des projets permettra de proposer de plus en plus de block builder situés hors des États-Unis et ainsi réduire la part des blocs OFAC compliant. 

Une première étape qui permettra peut-être de mitiger les problèmes de censure rencontrés par Ethereum. 

En parallèle, Vitalik Buterin, le cofondateur d’Ethereum, a récemment dévoilé une nouvelle roadmap pour le projet. Celle-ci est composée de 6 étapes qui visent à améliorer aussi bien les performances que la décentralisation du réseau. 

Pour vous, la technologie blockchain et les cryptomonnaies seront bientôt au cœur du quotidien de chacun d’entre nous. Vous pouvez vous exposer à Bitcoin, Ethereum et aux autres tokens sur l’exchange qui monte. Inscrivez-vous dès maintenant sur Bitget et commencez à vous familiariser avec ce monde (lien commercial).

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour