Feu de joie pour Ethereum : plus de 100 000 ETH partis en fumée depuis London

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Feu de joie sur Ethereum (ETH)Le réseau a enregistré son 100 000e ETH brûlé, un peu moins de 3 semaines après le hard fork London. Ce dernier n’a cependant pas résolu le principal problème auxquels sont confrontés les utilisateurs du réseau. Et même si un nombre croissant de transactions ETH utilisent ce mécanisme de destruction d’une partie des frais de gas, la proportion de ces transactions ne dépasse pas encore les 50%.

Déflation sur Ethereum : un bûcher londonien à 100 000 ETH

Selon The Block, 100 000 Ethers d’une valeur de 300 millions de dollars ont été brûlés sur Ethereum, en seulement 20 jours après la mise à jour London. Ce burn massif a diminué considérablement le niveau d'inflation de l’Ether. L’offre de l’Ether augmentait avant ce mécanisme, d’environ 5% par an. Ce chiffre diminuerait maintenant de 35% grâce aux Ethers détruits.

L’EIP-1559, inclue dans le hard fork London qui a eu lieu le 5 août 2021, permet aux utilisateurs de mieux estimer le coût réel de chaque transaction. Les frais sont en effet, subdivisés d’une part en frais de base, qui vont directement au réseau et qui sont immédiatement détruits, et d’autre part en récompenses pour les mineurs qui traitent et valident les transactions.

>> Trader de l'Ether et des cryptomonnaies sans vous ruiner ça vous tente ? Ascendex vous ouvre les bras <<

London : entre conséquences inattendues et déploiement progressif

London a eu des conséquences positives sur la capacité d’Ethereum qui a augmenté d’environ 9%, selon Vitalik Buterin. Il n’a cependant pas permis de diminuer les frais de gas. Ces derniers ont même quintuplés, passant d’environ 4 USD fin juillet 2021 à 20 USD vers la moitié du mois d’août 2021. La fièvre des NFTs, avec l’explosion des prix de certaines « œuvres » comme le jpeg d’un vieux caillou, expliquerait en partie cette hausse des frais de transaction.

London a déjà des conséquences visibles sur Ethereum, mais la mise en œuvre de l’EIP-1559 ne s’applique pas encore systématiquement sur toutes les transactions. La newsletter de CoinMetrics du 24 août 2021 a indiqué une hausse du pourcentage des transactions ETH utilisant l’EIP-1559. Ce taux est passé d’environ 23% le 18 août 2021, date à laquelle MetaMask avait annoncé qu’il commençait mettre en œuvre l’EIP pour ses utilisateurs, à plus de 40% le 22 août 2021.

Les effets de London sur la capacité du réseau et sur l’offre de l’Ether de ne se sont pas faits attendre. Cet ancien cadre de Goldman Sachs estime que l’Ether présente une meilleure configuration de trading que Bitcoin grâce entre autres à ce mécanisme de burn qui augmenterait la rareté de l’Ether et le rendrait déflationniste.

Au milieu de ce joyeux brasier pour Ethereum, il est probablement temps de mettre quelques ETH au chaud ! Venez trader vos premiers ethers sur Ascendex et bénéficiez à la fois de 10% de réduction sur vos frais de trading et d'un airdrop de 5$ pour les 400 premières inscriptions sur Ascendex – sous réserve d'une activité de trading supérieure à 100$ (lien affilié, sous conditions voir sur le site partenaire).

Auteur

Fan de Bitcoin, in love de Litecoin, amie d'Ethereum, j'ai une tendance marquée à friendzoner les shitcoins dont le seul projet d'avenir est de vous délester de vos rêves de prospérité ! J'essaie de n'être maximaliste de rien, je recherche plus les convergences entre ancien et nouveau monde Apprentie-mineuse à mes heures :-)

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER