FTX et Alameda soupçonnés de manipulation de marché ? Do Kwon réplique sur Twitter

D’autres squelettes dans le placard ?  En attendant une inculpation formelle de Sam Bankman-Fried aux États-Unis et la liste des charges retenues contre le fondateur de FTX, les autorités américaines s’intéressent maintenant au rôle qu’il aurait pu jouer dans la catastrophe Terra (LUNA).

Effondrement de Terra : Sam Bankman-Fried a-t-il fait tomber le premier domino du bear market ?

Selon un article du 7 décembre dernier du New York Times, les procureurs de Manhattan chercheraient actuellement à savoir si Sam Bankman-Fried a causé la chute du TerraUSD et de Luna, au mois de mai de cette année.

Citant deux personnes au fait de l’affaire, le média indique que les autorités veulent déterminer si l’ancien milliardaire déchu a manipulé les marchés au profit de ses entreprises, notamment de FTX et d’Alameda, et au détriment de ces deux tokens de l’écosystème Terra.

Réagissant à cette enquête qui n’en est qu’à ses débuts, le principal concerné affirme qu’il n’était « pas au courant d’une quelconque manipulation du marché ». Sam Bankman-Fried assure qu’il « n’avait jamais eu l’intention de s’engager » sur cette voie.

>> Pendant l’hiver crypto, profitez des prix bas, inscrivez-vous sur eToro (lien commercial) <<

Une série d’enquêtes aux États-Unis : le ciel s’assombrit encore plus pour Sam Bankman-Fried et FTX

Cette nouvelle enquête sur une éventuelle implication de Sam Bankman-Fried dans le krach du TerraUSD et de Luna, s’ajoute aux autres investigations en cours aux États-Unis.

Sam Bankman-Fried toujours libre
Les enquêtes se multiplient, mais Sam Bankman-Fried circule toujours librement

L’une d’entre elles vise à faire la lumière sur l’utilisation des avoirs des clients de FTX. Les procureurs fédéraux et la SEC américaine se sont penchés sur l’affaire FTX. Ils veulent déterminer les éventuelles violations de la loi de la part de l’entreprise. Cette dernière est soupçonnée notamment d’avoir transféré les fonds de la bourse crypto, à Alameda.

Une autre enquête veut déterminer les éventuelles violations des lois américaines sur le blanchiment d’argent par FTX. Néanmoins, cette investigation avait débuté des mois avant même le dépôt de bilan de l’entreprise, et les autorités s’intéressent à plusieurs bourses cryptos en offshore.

Do Kwon : l’arroseur arrosé?

Face à cette nouvelle annonce, Do Kwon, fondateur de Terra (LUNA), recherché par Interpol, confirmerait ces soupçons de manipulation de marché. Ainsi, dans un thread publié hier sur Twitter, le créateur du stablecoin algorithmique déchu (le TerraUSD) développe la responsabilité d’Alameda et de FTX face à l’effondrement de l’UST et du Luna.

Thread de Do Kwon – Source : Twitter

« C’est assez connu du public à ce stade, mais la forte contraction de la monnaie que l’UST a subie en février 2021 a été lancée par Alameda, lorsqu’ils ont vendu 500 mm UST en quelques minutes pour vider ses pools de courbes (…). »

Sam Bankman-Fried avait déjà admis que FTX vendait de faux bitcoins avant son effondrement. Quels secrets, encore plus sombres, les enquêtes actuelles contre la bourse crypto et son fondateur, révèleront-elles ? Quelle est l’ampleur réelle des fraudes que FTX, Alameda ? Quand il n’y en a plus, il y en a encore…

Pour vous, la technologie blockchain et les cryptomonnaies seront bientôt au cœur du quotidien de chacun d’entre nous. Vous pouvez vous exposer à Bitcoin, Ethereum et aux autres tokens sur l’exchange qui monte.Inscrivez-vous dès maintenant sur eToro et commencez à vous familiariser avec ce monde (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour