Poutine met fin au débat : les acteurs russes doivent s’accorder sur une réglementation des cryptos

Calmer le jeu – Très hostile à Bitcoin (BTC) et aux cryptomonnaies, la Banque centrale de Russie voudrait bien les interdire totalement, ce qui a provoqué des chamailleries et désaccords avec un certain nombre de représentants politiques russes. Cette fois, c’est le président Vladimir Poutine en personne qui prend les choses en main, et demande des discussions apaisées et constructives.

La Russie ne sait pas sur quel pied danser avec les cryptos

Depuis que la Banque centrale russe a proposé de purement et simplement bannir les crypto-actifs du sol russevente, échange et minage !le ton est monté avec plusieurs hommes politiques du pays, qui défendent un minimum de tolérance.

Depuis que la Chine a banni le minage de Bitcoin et de cryptos, la Russie s’est en effet retrouvée 3ème pays producteur de BTC, derrière les États-Unis et le Kazakhstan. Une réelle manne financière, dont on comprend qu’il pourrait être difficile de faire une croix définitive dessus.

Après son Ministre des Finances – qui a désavoué la Banque centrale -, c’est le président russe Vladimir Poutine qui a tenu à faire comprendre que les cryptomonnaies devaient être certes réglementées, mais en aucun cas totalement interdites.

>> Le Bitcoin fluctue, c’est aussi pour ça qu’on l’aime ! Embarquez sur la plateforme de référence FTX (lien affilié) <<

Vladimir Poutine demande un consensus sur la question crypto

Selon une dépêche publiée par Reuters ce 26 janvier, Vladimir Poutine aurait déclaré lors d’une réunion avec des membres du gouvernement que politiques et banquiers devaient maintenant s’accorder et « parvenir à un consensus » sur le sort des crypto-actifs.

Bien que le président Poutine confirme le rôle de la banque centrale pour réglementer ce secteur en pleine croissance, il fait également bien comprendre à cette dernière que la Russie ne peut pas se permettre de délaisser les activités de crypto-minage :

« Nous disposons de certains avantages concurrentiels dans ce secteur, notamment dans le domaine dit du minage [de cryptos]. Je fais référence à notre excédent d’électricité et au personnel bien formé disponible dans le pays. »

Vladimir Poutine, président de la Fédération de Russie

Autrement dit, pas touche au grisbi des fermes de minage de bitcoins et autres cryptos fonctionnant en Preuve de travail. Il est par contre toujours à craindre une réglementation très stricte, avec un encadrement et une surveillance poussés du gouvernement russe sur toutes les activités liées aux cryptomonnaies.

C’est désormais toute l’économie dite « traditionnelle » qui se met en ordre de bataille pour profiter des potentialités de Bitcoin et des cryptomonnaies. Et vous ? N’attendez plus pour vous inscrire sur l’exchange crypto de référence FTX. Une réduction à vie de vos frais de trading vous y attend grâce au lien affilié du JDC.

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour