Minage et stablecoin indexé à l’or, le revirement de la Russie

Un bannissement à la carteLa Banque centrale de Russie veut bannir toutes les cryptomonnaies, ou presque ! Car outre la volonté d’émettre un rouble numérique, la question du minage de cryptos resterait également envisageable. Les affaires sont les affaires, même en Russie.

Du crypto-minage et un stablecoin adossé à de l’or physique ?

La Russie n’est plus à un paradoxe prêt vis-à-vis de Bitcoin (BTC) et des cryptomonnaies. Bien que jusqu’ici les crypto-actifs y soient reconnus et tolérés, de récentes annonces de la Banque centrale du pays semblaient le diriger tout droit vers une interdiction totale, du moins sur le sol russe.

Mais le président de la commission de l’industrie et du commerce de la Douma d’État, Vladimir Gutenev, est venu mettre un peu d’eau dans le vin des banquiers centraux. Comme le rapporte notamment Bitcoin.com, ce représentant des législateurs russes se veut en effet beaucoup plus mesuré dans le degré de bannissement des cryptomonnaies.

Vladimir Gutenev explique ainsi que la Russie pourrait autoriser le minage de cryptomonnaies, et permettre des stablecoins adossés sur de l’or physique, à la condition expresse que tout cela soit sous le contrôle du gouvernement.

>> Achetez facilement vos cryptomonnaies sur la plateforme KuCoin (lien affilié) <<

Des cryptos oui, mais sous très haute surveillance

Contrairement aux banquiers centraux et à l’agence de sécurité russe du FSB (ex-KGB), le législateur ne souhaite donc pas que les cryptomonnaies décentralisées telles que Bitcoin ou Ethereum (ETH) soient totalement bannies de Russie (vente, minage, transactions). Mais ses propositions ne sont finalement guère mieux :

« La libre circulation des cryptomonnaies ne doit pas être autorisée, car elles comportent des risques pour les investisseurs non qualifiés. Les cryptomonnaies devraient être interdites, mais la Russie pourrait faire usage d’un stablecoin basé sur l’or, et sous contrôle de l’État. Un tel produit financier serait une proposition intéressante pour les investisseurs privés et les entreprises. Il pourrait également être utilisé pour l’épargne. »

L’intérêt de ce stablecoin « doré » serait d’autant plus grand, que cela pourrait permettre au pays de « contourner les sanctions économiques » dont est victime le pays, d’après les propres mots du parlementaire russe.

Vladimir Gutenev a par ailleurs clairement insisté sur un « contrôle strict de l’État » indispensable pour pouvoir continuer d’exploiter des fermes de minage de bitcoins et autres cryptomonnaies en Preuve de travail (PoW).

La Guerre Froide est donc remise au goût du jour entre la cryptosphère et la Russie. Cette dernière semble tout de même avoir un peu de mal à l’idée de faire une croix définitive sur les mannes financières que représente le crypto-minage. Comme pour beaucoup d’autres pays dans le monde, la régulation des cryptomonnaies est actuellement un sujet de discussion âprement débattu.

Anticipez-vous une explosion de l’adoption de Bitcoin et des cryptomonnaies, malgré ce chemin semé d’embûches ? Pour acheter facilement vos bitcoins (BTC) et vos cryptos préférées, inscrivez-vous aujourd’hui sur la plateforme KuCoin ! (Lien affilié)

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour