Le Nigeria à la pointe de la finance : la banque centrale lance son eNaira

Activation de l’eNairaLa banque centrale du Nigéria a annoncé le lancement officiel de sa monnaie numérique, l’eNaira. L’institution défend le caractère inclusif de cette dernière, qui devrait être accessible et profiter à l’ensemble de la population nigériane.

Lancement de l’eNaira : seconde tentative pour la banque centrale du Nigéria

Le 23 octobre 2021, la banque centrale du Nigéria a publié un communiqué informant de l’introduction officielle de la monnaie numérique du pays, l’eNaira. Une première tentative de déploiement de l’eNaira s’était soldée par un échec le 1er octobre 2021. La Haute Cour fédérale du Nigeria a donné son feu vert au lancement de l’eNaira en tant que monnaie légale le 2 octobre 2021.

Pour justifier ce retard, la banque centrale du Nigéria a souligné qu’elle s’est beaucoup plus focalisée sur la conception et l’architecture de l’eNaira, ainsi que sur la communication pour informer les utilisateurs de la monnaie numérique sur les capacités potentielles de cette dernière, plutôt que sur un lancement dans les délais. La banque centrale a estimé cette fois-ci être prête à lancer effectivement sa monnaie numérique. L’eNaira remplace non seulement le cash, mais il sert également de moyen de paiement et de réserve de valeur.

Pas le temps pour ces histoires de monnaies numériques de banques centrales ! Exposez-vous à l’écosystème DeFi dès maintenant ! >>

Les caractéristiques de l’eNaira : monnaie inclusive, respectueuse de la vie privée, mais non anonyme

La banque centrale du Nigéria a insisté sur le caractère inclusif de sa monnaie numérique. Elle « s’est engagée à faire en sorte que l’eNaira, comme la Naira physique, soit accessible à tous. » L’institution a également précisé que des modifications et des améliorations seront apportées aux plateformes, et que la collaboration avec les différents partenaires se poursuivra « pour garantir un processus transparent qui profitera à tous les utilisateurs, en particulier ceux des zones rurales et les populations non bancarisées. » L’eNaira peut être utilisé hors ligne, pour les Nigérians qui ne disposent pas d’une connexion internet.

Sur la question de la protection de la vie privée et de la protection des données personnelles, l’eNaira est supposé être construit sur un système évidemment en conformité avec la réglementation nationale sur la protection des données. Les utilisateurs pourraient ainsi « déterminer comment leurs données sont utilisées, partagées et traitées. » Le système est cependant également conçu conformément aux directives de lutte contre le blanchiment d’argent et de financement du terrorisme. Les utilisateurs peuvent donc bien évidemment être formellement identifiés.

Les pays africains avancent dans la conception de leurs monnaies numériques de banques centrales. Le Nigéria a une bonne longueur d’avance sur les autres pays, comme le Ghana qui se penche encore actuellement sur la fonctionnalité permettant d’utiliser l’e-cedi hors-ligne.

Toujours plus résistant, plus pertinent et plus rapide, Bitcoin avance inéluctablement. Pour faire partie de la révolution, préparez l’avenir en vous inscrivant sur la plateforme de référence Swissborg. Jusqu’à 100€en cryptomonnaies offerts vous y attendent (lien affilié, en contrepartie d’un dépôt de 50€ minimum).

Kallisté O'Sullivan

Courtière en assurance dans une autre vie, crypto-addict dans celle-ci ! Je vulgarise Bitcoin et la blockchain pour ma famille et mes amis depuis bien trop longtemps, il était temps de passer aux choses sérieuses

Recevez un condensé d'information chaque jour