MakerDAO : comment réagir au krach du cours d’Ethereum (ETH) ?

Trading du CoinTrading du Coin
4.3
(12)

Toujours mettre sa ceinture – Le protocole MakerDAO a traversé quelques turbulences suite au krach de l’ETH la semaine dernière. Diverses mesures ont été prises afin de tenter de limiter les dégâts… et d’apprendre des erreurs passées. Analyse ! 

Une situation inédite

Nous vous en parlions la semaine dernière, le protocole MakerDAO fait face à des difficultés à la suite du krach de l’Ether, en même temps que le reste du marché des cryptos. Cette chute a entraîné la création d’une dette importante au sein de l’écosystème MakerDAO, dette qui doit absolument être remboursée.

En effet, la grande majorité des dettes collatéralisées du système utilisent l’ETH comme collatéral. Sa chute entraîne une diminution de la valeur du collatéral, et de ce fait expose les utilisateurs à la liquidation. Pour tenter d’éviter ceci, ces derniers achètent massivement des DAIs pour rembourser leurs prêts et sécuriser une partie de leur collatéral.

D’un autre côté, très peu de DAI sont créés, car les utilisateurs sont frileux à l’idée de mettre en jeu leurs ETH en ces périodes de haute volatilité.

Un DAI à 1,22$

La conséquence de la destruction massive de DAI (en repayant les prêts) et le manque de création du stablecoin (due à la volatilité) ont entraîné un événement encore inédit, à savoir une hausse dans le prix du “stablecoin” DAI à 1,22$ au lieu de sa valeur supposée fixe de 1$.

Ainsi, la quantité de DAI impliqués dans l’écosystème de la finance décentralisée (DeFi) a chuté de plus de 60% en passant de 83 millions de DAI le 11 mars à 34 millions au moment de la rédaction du présent article.

Source : Defipulse.com

Action, réactions

Pour répondre à cette crise sans précédent, plusieurs actions ont été menées par les équipes de MakerDAO, pour partie après des votes de la communauté.

Dans un premier temps, différents paramètres du protocole ont été modifiés. C’est notamment le cas du taux d’intérêt du Dai Saving Rate, qui est passé à 0%.

Par la suite, MakerDAO a ajouté la possibilité d’utiliser le stablecoin USDC pour générer des prêts en DAI, en plus de l’ETH et le BAT qui étaient jusqu’à présent acceptés. L’objectif est d’apporter de la stabilité au système en ajoutant une monnaie stable entièrement backée par des dollars en banque.

Comme toute chose, ce choix a son lot de compromis, dont le principal est une diminution de la décentralisation. En effet, jusqu’à présente MakerDAO ne reposait que sur des actifs numériques : voici donc son premier lien plus direct avec le roi dollar, par le biais de l’USDC.

Pour finir, le protocole MakerDAO va mettre en vente des jetons MKR (dédié à la gouvernance du protocole) au cours d’une vente aux enchères, dont les bénéfices permettront d’éponger la dette du protocole. En prévision de cette vente, où les jetons MKR seront vendus pour 200 DAI par unité, le prix du token a diminué de moitié en passant de 500$ à 214$.

Cette situation inédite permet aux différents acteurs de l’écosystème d’analyser la réponse du protocole et la mise en marche de ses différents mécanismes de défense. Il conviendra de suivre avec attention cette vente de tokens MKR !

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.3 / 5. Nombre de votes : 12

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
Bruno
Invité
Bruno

Cet article est très interressant néanmoins aussi très technique