Kyber Network Stablecoin

Kyber Network lance un nouveau stablecoin : Reserve (RSV)

Trading du CoinTrading du Coin

L’écosystème DeFi doit principalement son essor aux stablecoins, ces cryptomonnaies dont la valeur est indexée sur un actif sous-jacent au cours fixe. C’est au tour du protocole d’échange décentralisé Kyber Network de présenter son propre stablecoin : le Reserve (RSV).

Le stablecoin Reserve (RSV)

L’annonce est tombée hier sur le blog officiel de Kyber. Le protocole jusqu’ici spécialisé dans les échanges de manière décentralisée vient d’annoncer la création du Reserve Protocol. Ce protocole vise à créer un nouveau type de stablecoin décentralisé.

Ce stablecoin vise à « ouvrir les systèmes financiers et en donner l’accès à tous ceux qui ne l’ont pas encore » grâce à la finance décentralisée.

Ainsi, le token Reserve (RSV) est un stablecoin décentralisé collatéralisé. La grande différence avec les stablecoins actuellement disponibles réside dans le mécanisme de collatéralisation.

Il existe couramment deux pistes pour collatéraliser un stablecoin :

  • Collatéralisation grâce à des dollars détenus dans un compte en banque (c’est le cas de l’USDT ou du Tether)
  • Collatéralisation grâce à la mise sous scellé d’autres cryptomonnaies (c’est le cas de MakerDAO)

De son côté, Kyber Network mise sur une solution hybride, en utilisant uniquement des stablecoins comme collatéral. Ainsi, là où MakerDAO nécessite un ratio de collatéralisation de 150% dû aux variations probables de l’actif sous-jacent, Reserve peut se permettre d’imposer un ratio de 1:1 grâce à la nature stable des collatéraux utilisables.

À l’avenir, d’autres actifs “du monde réel” pourront être utilisés comme collatéral, tels que des obligations, des biens et des marchandises tokénisées.

La vidéo dédiée au projet : “Reserve, une monnaie numérique stable pour les pays à forte inflation”

Stabilisation de la valeur du token

Évidemment, comme tout stablecoin décentralisé, le token Reserve (RSV) dispose d’un mécanisme pour s’assurer que sa valeur reste stable autour des 1$. Pour gérer ce paramètre, Reserve compte sur des utilisateurs appelés “arbitragistes”.

Lorsque le prix est inférieur à 1$, les arbitragistes sont encouragés à acheter les tokens sur des places publiques et les échanger avec le protocole pour profiter de la différence de prix et ainsi réduire le nombre total de tokens en circulation.

À l’inverse, lorsque le prix est supérieur à 1$, ils sont encouragés à créer des nouveaux tokens Reserve (RSV) et les vendre sur les places d’échanges publiques afin de faire baisser le prix.

Kyber Network Reserve Protocol

Token RSR

En plus du token RSV, le protocole Reserve embarque un deuxième token Reserve Rate (RSR) dont la valeur pourra varier.

Un peu sur le même modèle que le jeton MKR de MakerDAO, le token RSR assurera dans le futur un rôle dans la gouvernance du protocole.

La démarche technique derrière ce stablecoin est extrêmement intéressante due à l’innovation qu’il apporte. Cependant, le DAI de MakerDAO est pour l’instant le roi des stablecoins décentralisés et il faudra du temps pour que le RSR puisse espérer le dépasser. 

Image : AlekseyIvanov/Shutterstock

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici