Israel rentre dans la course à la blockchain et veut recruter les meilleurs

Réglementation globale – Les institutions israéliennes avaient montré par le passé leur intérêt pour la blockchain et les cryptomonnaies. Le Mossad avait par exemple publié une offre d’emploi pour un expert crypto en août 2021. Cette année, c’est au tour d’une autre organisation étatique de plonger un peu plus dans le secteur. L’Autorité israélienne des valeurs mobilières (ISA), en partenariat avec d’autres acteurs cryptos, organise un évènement qui devrait lui permettre d’avoir une meilleure vue de ce que serait une réglementation adéquate de bitcoin (BTC) et de tout son héritage.

>> Jouez la sécurité, inscrivez-vous sur la référence des exchanges crypto FTX  (lien affilié) <<

Hackaton blockchain en Israël : vers une régulation globale des cryptomonnaies ?

L’Autorité israélienne des valeurs mobilières organise son premier hackaton fintech qui se focalisera sur des problématiques liées à la blockchain. L’évènement se tiendra le 24 mars 2022 à Tel Aviv.

Selon l’annonce publiée sur le site d’HackerEarth, ce hackathon vise « à explorer les solutions Blockchain pour à la fois innover et relever les défis de l’infrastructure et des architectures sous-jacentes aux marchés des titres et de la dette souveraine en Israël ».

Dans une interview avec le media CoinDesk, Anat Guetta, présidente de l’ISA depuis 2018, a fourni plus de détails concernant cet évènement, ainsi que sur les rôles et la vision de l’Autorité quant aux cryptomonnaies.

Elle souligne que le principal objectif du hackaton est la facilitation du « transfert de technologie d’un environnement de développement à des applications dans un environnement réel à grande échelle ». Ce processus permet selon Anat Guetta, d’apporter des éclaircissements sur « diverses questions technologiques, commerciales et réglementaires ».

Elle a également inscrit ce hackaton dans le cadre d’une initiative plus large de l’institution dont les buts sont :

  • la collaboration avec les acteurs de l’innovation dans la fintech ;
  • le regroupement de l’expertise et de l’influence nécessaire à la réglementation de la fintech et des cryptomonnaies.

Toujours sur cette question de la régulation des cryptomonnaies, Anat Guetta a évoqué la nécessité pour le régulateur de disposer du pouvoir nécessaire pour « superviser et construire ce nouveau marché pour de nouveaux participants ».

La présidente de l’ISA a indiqué l’utilité de « lois très précises et claires » pour « faire revenir » la plupart des entreprises blockchain qui préfèrent actuellement opérer à l’étranger.

Anat Guetta est plutôt favorable à « un cadre réglementaire global en Israël qui couvrira le secteur de bout en bout », qualifiant d’ « erronées », les « nuances que les régulateurs tentent de trouver entre les différents types de crypto-actifs ».

Elle a tout de même indiqué que l’ISA regarde de « très près » les actions des Etats-Unis et de la SEC américaine en matière de régulation du secteur.

Les évènements blockchain et cryptos se suivent, mais ne se ressemblent pas. Le mois de mars verra non seulement ce hackaton organisé par l’ISA, mais également le Sommet Avalanche, à Barcelone, en Espagne.

Peur de faire vos premiers pas dans les cryptomonnaies ? Commencez par vous assurer d’évoluer dans un environnement sécurisant, et qui vous permettra d’organiser une stratégie d’investissement solide : Inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme d’exchange crypto de référence FTX et bénéficiez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien affilié, voir conditions sur site officiel).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour