Bitcoin : de l’eau dans le gaz entre Grayscale et le mineur de BTC Genesis

Transfert de responsabilités – Grayscale met fin à un partenariat avec le courtier en cryptomonnaies Genesis, concernant son Grayscale Bitcoin Trust (GBTC). Les marchés baissiers pourraient expliquer les changements effectués dans l’attribution des rôles clés pour la gestion de la fiducie.

Grayscale Bitcoin Trust : Genesis mis à l’écart, mais pas trop !

Les temps sont durs et nécessitent un changement de casting. Selon un dépôt du 3 octobre dernier auprès de la SEC, Grayscale Investments restructure sa collaboration avec Genesis, concernant son Grayscale Bitcoin Trust.

Genesis ne créera plus de nouvelles actions GBTC et ne les commercialisera plus auprès des investisseurs, mais il continuera à assurer son rôle de fournisseur de liquidités pour Grayscale. Les deux parties ont ainsi mis un terme à deux accords de partenariat qui sont appliqués depuis 2019. Le Grayscale Securities, qui n’est autre qu’une filiale de Grayscale Investments, prend le relais.

Malgré ces changements structurels, le PDG de Grayscale, Michael Sonnenshein, a souligné « les relations positives » de son entreprise avec Genesis depuis 2013, tout en insistant sur le fait que le courtier reste le fournisseur exclusif de liquidités de la société.

>> Ferez-vous partie des 1000 chanceux à gagner le bonus de 20$ en USDT ? Inscrivez-vous vite sur Bitget et faites un premier trade (lien commercial) <<

Genèse d’une nouvelle structure à cause de l’hiver crypto

Ces évolutions ne seraient donc aucunement motivées par des problèmes relationnels. Toutefois, le contexte actuel n’a pas épargné Genesis, et les conséquences négatives de l’hiver crypto, aussi bien sur le plan financier que managérial au niveau de l’entreprise, pourraient ainsi expliquer cette redistribution des rôles.

Grayscale revoit sa collaboration avec Genesis, concernant le GBTC.
L’hiver crypto a ramené le Bitcoin aux 20 000 $ et a mis les finances de plusieurs entreprises dans le rouge

Le PDG de Genesis, Michael Moro, avait démissionné au mois d’août de cette année. Avant son départ, il avait confirmé que les fonds de Genesis avaient été exposés à Three Arrows Capital qui avait fait faillite. Le Digital Currency Group, qui est la société mère de Genesis et de Grayscale, avait dû intervenir pour combler les pertes.

Compte tenu de ces secousses, l’entreprise fut contrainte de licencier 20 % de son personnel pour pouvoir faire face aux marchés baissiers. Plus récemment, un autre directeur de Genesis, Matthew Ballensweig, a également annoncé sa démission. Dorénavant, il n’assure plus qu’un rôle consultatif.

Grayscale s’adapte ainsi à l’hiver crypto. En tenant compte du contexte, il redéfinit les responsabilités des acteurs autour du Grayscale Bitcoin Trust. Mais l’entreprise ne joue pas uniquement en défense. Malgré les marchés baissiers, elle passe à l’offensive en lançant un nouveau produit d’investissement. Il tire profit des difficultés que rencontrent actuellement certains mineurs.

Les marchés financiers menacent-ils de s’effondrer ? Faites le choix des valeurs sûres, Bitcoin et Ethereum ! Inscrivez-vous sur Bitget et profitez d’un cadeau de 20$ en USDT dès votre premier trade ! Offre à durée limitée, réservée aux 1000 premiers inscrits (lien commercial, voir conditions sur le site officiel).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour