Fiscalité crypto : L’espace de déclaration en ligne est ouvert !

La saison fiscale 2022 est ouverte pour tous depuis ce matin ! L’espace en ligne pour déclarer vos revenus est accessible. Il fermera selon votre département de résidence entre le 25 mai et le 7 juin 2022. D’ici là, les investisseurs en crypto sont eux aussi soumis à la fiscalité. Ainsi, il leur faut remplir des formulaires annexes spécifiques lors de leurs déclarations. Voici le petit guide concis de vos obligations fiscales et d’un outil vous permettant de calculer facilement votre montant imposable.

Le journal du coin vous propose cet article promotionnel en collaboration avec Waltio. Il contient des liens d’affiliation vous permettant de soutenir le travail quotidien des équipes du Journal Du Coin.

Fiscalité crypto : les démarches à effectuer 

Il est important de noter au préalable que les particuliers investissant à titre occasionnel sont à distinguer des professionnels. La qualification repose sur différents critères et le régime fiscal applicable aux professionnels est celui des BIC qui ne sera pas exposé ici. Si vous êtes un professionnel, vous connaissez sans doutes déjà la marche à suivre. En tant que détenteur de cryptomonnaies et investisseur occasionnel, vous avez deux obligations principales :

La déclaration des cessions imposables et des gains

L’administration fiscale demande au détenteur de déclarer annuellement ses cessions imposables réalisées au cours de l’année ainsi que ses plus ou moins-values réalisées sur ces cessions.

>> Waltio propose le code promo JDC10 aux lecteurs qui utiliseront l’outil (lien affilié) <<

💡 Une cession imposable est la vente d’une crypto contre autre chose qu’une crypto. Cela ne concerne donc pas les stablecoins. Le paiement en crypto pour l’achat d’un bien ou d’un service doit aussi être déclaré.

Une fois les cessions imposables identifiées, le contribuable doit calculer sa plus-value réalisée ainsi que l’imposition. En France, les plus-values sont imposables au taux de l’impôt forfaitaire de 30% mais le calcul de l’imposition doit intégrer le montant investi, la plus-value réalisée et également la valeur globale du portefeuille de cryptomonnaie au moment de chaque cession imposable.

La période de déclaration d'impôt est souvent propice aux angoisses liées à la peur de l'erreur. Les investisseurs crypto, bitcoin et blockchain ont waltio pour les aider à franchir le cap
Grâce à Waltio, évitez la phobie administrative

La déclaration des comptes d’actifs numériques à l’étranger :

Que vous ayez réalisé ou non des opérations imposables, si vous détenez des comptes à l’étranger, vous avez l’obligation de les déclarer via le formulaire 3916 bis. La déclaration porte sur les comptes d’actifs numériques détenus, clos ou ouverts à l’étranger durant l’année 2021 via le formulaire n°3916-BIS. Ainsi, les comptes crypto issus d’acteurs français tels que Feelmining ou Justmining ne sont pas à mentionner.

Votre fiscalité crypto simplifiée et automatisée

Si la déclaration vous semble être un casse-tête gourmand en énergie, sachez qu’il existe des solutions vous permettant de remplir simplement vos déclarations ! 

Waltio propose un outil d’aide aux déclarations fiscales qui permet d’intégrer vos transactions et de calculer votre imposition selon votre profil. L’utilisateur se connecte simplement à ses comptes crypto via API. L’outil va ainsi pouvoir récupérer toutes les opérations effectuées depuis votre inscription en identifiant automatiquement les cessions imposables. La valorisation des transactions au moment de la cession permet à l’outil de calculer la fameuse plus-value. En effet, il calcule et prend en compte la valeur globale du portefeuille au moment de la cession, conformément au droit fiscal. 

La force de Waltio est de prendre en charge un trés grand nombre de protocoles, depuis la DeFi jusqu'aux NFT. Ainsi tous vos avoirs numériques tels que bitcoin ou ethereum sont pris en compte
Liste non exhaustive des plateformes prises en charge

Waltio supporte plus d’une centaine de plateformes reparties sur divers écosystèmes comme Ethereum ou Polkadot. Ainsi, l’outil permet la détection automatique de tous vos comptes et leurs ajouts rapides. Si vous avez réalisé des opérations plus complexes telles que le staking, la participation à une ICO ou encore une donation ou des transactions impliquant des NFTs, Waltio sera tout à fait adapté pour les analyser et les intégrer dans les calculs. En effet, ces investissements estampillés « DeFI » sont aussi pris en charge par l’application. Enfin, Waltio vous fournira les documents fiscaux nécessaires à conserver et à communiquer à l’administration fiscale. Vous pourrez ainsi attester des démarches et des calculs réalisés sur votre compte.

Ne vous angoissez plus ! L’outil fiscal de Waltio vous permet de franchir avec élégance l’obstacle fiscal qui se dresse devant vous. Une épreuve annuelle qu’il convient de prendre au sérieux. Quoi de mieux qu’un assistant personnalisé nommé Waltio ?

Les informations fournies sur cette page sont purement à titre informatif. Elles ne sont en aucun cas un conseil juridique, fiscal, financier ou en investissement. En effet, la société Waltio est éditrice de logiciel et ne peut en aucun cas vous fournir de conseil fiscal. Ainsi, elle décline toute responsabilité en cas d’information, de commentaire, d’analyse, d’avis, de conseil et/ou de recommandation s’avérant inexactes, incomplètes ou peu fiables ou entraînant des pertes d’investissement ou autres.

Florent C

Père de famille de 48 ans tombé dans le bain crypto en 2017, je suis un passionné de la technologie blockchain, disruptive, libre et décentralisée. J'aime particulièrement apprendre, comprendre et expliquer tous les projets qui permettront à terme d’améliorer nos quotidiens. J’apprécie aussi de commenter à chaud les news de tous les acteurs du cryptogame.

Recevez un condensé d'information chaque jour