Corée du Sud : des dispositions fiscales en défaveur des investisseurs cryptos

Des promesses qui partent en fumée ? – À quels discours sur la taxation des cryptomonnaies les investisseurs cryptos en Corée du Sud peuvent ils se fier ? Le nouveau président sud-coréen semblait vouloir soutenir Bitcoin (BTC) et ses cadets lorsqu’il était encore candidat à la présidentielle. Le début de son mandat semble pourtant envoyer des signaux contraires à l’industrie.

Taxation crypto en Corée du Sud : la facture, c’est après les élections

Le président sud-coréen, Yoon Seok-youl, avait promis, lors de sa campagne électorale, qu’il augmenterait à 50 millions de wons, le seuil de taxation de 20 % des gains liés aux investissements en cryptomonnaies.

Il risque d’avoir du mal à tenir cette belle promesse faite aux investisseurs cryptos, alors qu’il vient à peine de prendre ses fonctions en mai 2022. Le service de recherche de l’Assemblée nationale sud-coréenne a en effet indiqué, dans un rapport du 12 mai 2022, que ce seuil serait fixé à 2,5 millions de wons, soit environ 1 940 dollars.

Qu’en sera-t-il alors des autres promesses de Yoon Seok-youl concernant la mise en place d’un environnement favorable aux cryptomonnaies ? Il avait déclaré, lors d’un évènement à Séoul, alors qu’il était encore en campagne :

« Nous devons revoir les réglementations qui sont éloignées de la réalité et déraisonnables »

Cependant, le nouveau président a remporté les élections avec une maigre marge de moins d’1 %. Des concessions sur son programme – au détriment des investisseurs cryptos – avec les autres partis politiques seront-elles nécessaires pour pouvoir gouverner avec un tel score ?

>> Venez faire une papouille au Dogecoin en vous inscrivant sur Binance, et économisez 10% de frais (lien commercial) <<

Une taxation (beaucoup) plus tôt pour les cryptos en Corée du Sud

Une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule. Les investisseurs cryptos doivent également s’attendre à un seuil d’imposition relativement bas. Mais ils pourraient aussi être taxés plus tôt.

Le service de recherche de l’Assemblée nationale a indiqué que la date de début de taxation, fixée au 1er janvier 2023, ne serait pas reportée à 2025, comme le suggérait pourtant, en début mai 2022, le vice-premier ministre et ministre des Finances désigné, Choo Kyung-ho.

Face aux politiciens girouettes qui se servent des cryptomonnaies comme arguments de campagne électorale, les investisseurs cryptos dans le monde entier n’ont qu’une seule certitude. La tendance est à la taxation des actifs numériques pour remplir les caisses de l’État. Même les paradis fiscaux d’hier pour le secteur, comme le Portugal, suivent le mouvement.

Le temps de l’intérêt des États pour Bitcoin est venu. Et vous, que faites-vous pour préparer l’avenir ? Commencez à vous familiariser avec ce monde passionnant, et n’attendez plus pour vous créer un compte sur Binance, l’exchange Bitcoin et crypto de référence. Vous économiserez 10% sur vos frais de trading en suivant ce lien (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour