Bitcoin « un truc de mec » ? Le sondage qui fait mauvais genre

Sans genreComment bitcoin (BTC) et les cryptomonnaies pourraient-ils prétendre créer un monde plus inclusif, si les femmes n’y avaient pas autant leur place que les hommes ? Cette chercheuse universitaire ne dit peut-être rien de nouveau en indiquant que la cryptosphère tend à être masculine. Elle donne cependant des détails qui permettent de mieux comprendre ce qui semble être une évidence dans l’industrie crypto.

Genre et cryptomonnaies : bitcoin serait donc une crypto masculine ?

Une recherche acceptée le 24 décembre 2021 par le Journal of Business, Economics and Finance révèle les différences comportementales et psychologiques liées au genre concernant Bitcoin et les cryptomonnaies. Les chercheurs Çağla Gül Şenkardeş et Ozan Akadur ont collecté, analysé et interprété des données issues d’une enquête assistée par ordinateur qui a été menée en Turquie.

Les recherches de Çağla Gül Şenkardeş se focalisent sur la technologie et le genre. Çağla Gül Şenkardeş participe activement à l’écosystème crypto depuis plus de cinq ans et étudie l’exclusion des femmes de l’industrie crypto.

La chercheuse universitaire a évoqué auprès du media Cointelegraph la présence d’une « culture à dominante masculine construite au sein de l’industrie de la crypto ». Cette culture serait selon elle « visible dans les facteurs démographiques et psychologiques qui affectent les décisions d’investissement financier ».

>> Achetez vos bitcoins et vos autres cryptomonnaies sur Swissborg, la plateforme qui vous offre jusqu’à 100 € de bonus en cryptomonnaies (lien affilié) <<

Une étude et des chiffres : militer pour une cryptosphère sans genre

60 % des femmes participant à l’étude ont une connaissance très limitée ou même aucune connaissance des cryptomonnaies. Les deux tiers des hommes composant l’échantillon ont par contre un niveau de compréhension moyen ou élevé de ces dernières.

Les hommes auraient ainsi tendance à prendre plus de risques que les femmes compte tenu de leur meilleure connaissance des cryptomonnaies. Les femmes qui disposent d’un revenu plus faible ainsi que d’une connaissance plus limitée des cryptomonnaies ont tendance à essayer différents outils d’investissement.

Çağla Gül Şenkardeş se base également sur ses observations personnelles pour conclure que le niveau de connaissance plus faible des femmes sur les cryptomonnaies cause une diminution de leur retour sur investissement.

Les opinions de Çağla Gül Şenkardeş sur la place de la femme dans l’industrie crypto ne sont cependant pas toutes aussi pessimistes. La chercheuse a évoqué l’existence de plateformes qui militent dans le monde entier pour augmenter la participation des femmes dans le secteur en tant que traders et développeurs.

Çağla Gül Şenkardeş a foi dans la certitude que « le fossé entre les investisseurs crypto féminins et masculins va disparaître » grâce une sensibilisation « croissante » pour univers numérique sans genre.

Au-delà des vœux vertueux, la cryptosphère pourra-t-elle effectivement s’ouvrir suffisamment aux femmes dans les prochaines années ? L’application de trading Robinhood fait partie des acteurs de la finance qui souhaitent déjà aujourd’hui voir plus de traders issus de la gent féminine.

Amateur de Bitcoin et de crypto ? Jusqu’à 100€ en cryptomonnaies vous attendent (sous réserve d’un dépôt minimum de 50€) ! Profitez de cette offre, tout en soutenant le travail du Journal du Coin en utilisant ce lien affilié pour vous inscrire sur la plateforme de référence Swissborg (voir conditions de l’offre sur le site officiel).

Zoé De la Roche

Fan de Bitcoin, in love de Litecoin, amie d'Ethereum, j'ai une tendance marquée à friendzoner les shitcoins dont le seul projet d'avenir est de vous délester de vos rêves de prospérité ! J'essaie de n'être maximaliste de rien, je recherche plus les convergences entre ancien et nouveau monde Apprentie-mineuse à mes heures :-)

Recevez un condensé d'information chaque jour