Bitcoin et les cryptos : un pari toujours gagnant pour les institutionnels

Tous fans de Bitcoin ? – Les études sur le grand appétit des investisseurs institutionnels pour Bitcoin et les cryptomonnaies se suivent et se ressemblent. On savait d’une précédente enquête que ceux que l’on surnomme les « zinzins » ont déjà planifié leurs achats de cryptos pour ne pas louper le prochain cycle haussier. Et un nouveau sondage mené par le géant Fidelity Investments montre en effet que les institutionnels sont majoritairement optimistes pour le marché des crypto-actifs.

L’adoption des cryptos se produit aussi chez les investisseurs institutionnels

Fidelity Investments est un colosse aux 4 500 milliards de dollars d’actifs sous gestion. Sa filiale Fidelity Digital Assets, fondée en 2018, s’est spécialisée dans l’investissement en cryptomonnaies.

La firme a mené une enquête entre janvier et juin 2022, auprès de 1 052 investisseurs institutionnels. Ces derniers étaient répartis entre les États-Unis (410), l’Europe (359) et l’Asie (283). Dans un premier temps, il s’avère que ces très riches investisseurs ont en grande partie déjà investi dans les actifs numériques.

Les institutionnels interrogés sont en effet déjà 58% à avoir acheté des cryptomonnaies au cours du premier semestre 2022. En Asie et en Europe, ils sont même respectivement 69% et 67% (contre 42% aux USA).  Et quand on leur demande leurs intentions futures : 74% disent vouloir investir dans la cryptosphère.

>> Faites travailler vos cryptos et vos stablecoins sur AscendEX Earn (lien commercial) <<

Les « zinzins » ont déjà du Bitcoin, mais en veulent plus !

Alors que les institutionnels étaient 45% à avoir une perception positive des crypto-actifs lors d’une enquête similaire en 2021, ils sont désormais un plus de la moitie, 51%, à être confiants pour le secteur.

Comme toujours, le « principal obstacle » cité qui freine les zinzins reste la volatilité des prix des crypto-actifs. Cette dernière est signalée par la moitié des répondants. Viennent ensuite les risques de sécurité, les risques de manipulation de marché, et la complexité/les préoccupations réglementaires. Tous cités par au moins un tiers des interrogés.

« L’adoption accrue reflétée dans les données [de ce sondage] témoigne d’un solide premier semestre pour le secteur des actifs numériques. Bien que les marchés aient été confrontés à des vents contraires ces derniers mois, nous pensons que les fondamentaux des actifs numériques restent solides. Et l’institutionnalisation du marché au cours des dernières années l’a positionné pour résister aux événements récents. »

Tom Jessop, président de Fidelity Digital Assets.

Si les trois quarts de ces richissimes investisseurs sont désireux d’acheter du Bitcoin ou d’autres cryptomonnaies, la moindre étincelle haussière pourrait promettre une belle flambée de reprise des cours. Évidemment, cela dépendra également des facteurs macroéconomique, de la force du dollar notamment, ainsi que des conditions géopolitiques. Si ces facteurs se tassent, les zinzins sont là en embuscade, tous prêts à acheter les cryptos.

Quand les institutionnels se penchent sur les cryptos, ils n’oublient pas de prendre leur part du gâteau ! Vous voulez aussi des rendements juteux ?  Foncez vous inscrire sur la plateforme AscendEX et participez au programme Earn (lien commercial).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour