Les prêts en cryptomonnaie qui vous paient : à quoi sert le jeton COMP ?

Trading du CoinTrading du Coin
4.3
(6)

En février 2020, le protocole de prêt décentralisé Compound a annoncé la création de son jeton de gouvernance : le COMP. Par la suite, son lancement a accompagné l’explosion de la DeFi sur Ethereum. Alors, qu’est-ce que COMP, le jeton qui déchaîne la finance décentralisée ? 

Notre avis sur Compound »

Qu’est-ce que COMP, le jeton de Compound ?

Comme nous l’avons vu en introduction, COMP est le jeton natif du protocole Compound. Pour rappel, Compound est un protocole de prêt décentralisé sur Ethereum. Pour faire simple, le protocole met en relation emprunteur et épargnant en pair-à-pair. Ainsi, les emprunteurs payent un intérêt sur l’emprunt, intérêt qui sera reversé aux épargnants.

Cependant, bien que le protocole en lui-même soit décentralisé, la gouvernance de celui-ci ne l’était pas. C’est là qu’entre en jeu le jeton COMP.

COMP : jeton de gouvernance

En effet, COMP est ce que l’on appelle un jeton de gouvernance. C’est un jeton qui donne à son détenteur le droit de prendre part aux décisions relatives au protocole.  Par exemple, lors de l’ajout d’un nouvel actif au protocole, ou encore lors de la modification de certains paramètres.

Pour effectuer une modification, une proposition doit être publié par un membre de la communauté à travers le système de vote décentralisé. Celle-ci sera par la suite débattue et votée par l’ensemble des détenteurs de COMP, en déléguant un montant de COMP au vote de son choix. Par conséquent, le poids du vote est dépendant du montant en COMP détenu (un point qui aura son importance dans la suite de l’article).

Compound Système de vote
Le mécanisme de vote sur Compound

La distribution du jeton COMP

Le jeton COMP a été lancé en avril 2020 à travers deux phases de distributions. À terme, un total de 10 millions de jetons COMP seront créés.

Prédistribution

Dans un premier temps, 5 millions de COMP (la moitié de l’offre) ont été distribués aux membres et affiliés du projet. Les jetons ont été répartis de la manière suivante :

  • 46% sont allés aux investisseurs de l’entreprise Compound Labs ;
  • 44% aux fondateurs et membres de l’équipe de Compound ;
  • 7,4% ont été mis de côté pour les futurs membres de l’équipe Compound.

Distribution communautaire

Dans un second temps, Compound va distribuer les 5 millions de COMP restant à la communauté à travers un procédé novateur : le liquidity mining.

Bitcoin Mining

Ainsi, avec le liquidity mining les jetons COMP sont distribués par le protocole lui-même. Ils sont reversés à l’ensemble des utilisateurs ainsi que toutes les applications basées sur le protocole. Ces derniers reçoivent de manière continuelle et automatique les tokens de gouvernance.

Les jetons sont distribués proportionnellement entre les différentes pools du protocole, en se basant sur la valeur en dollar des actifs prêtés et empruntés sur chacune des pools. Évidemment, ces derniers sont aussi bien distribués aux épargnants qu’aux emprunteurs.

Schéma de distribution des tokens.

L’objectif de ce procédé est simple : récompenser et donner du pouvoir aux utilisateurs réels du protocole.

La mise en place de ce mode de distribution novateur a accompagné l’exposition du protocole Compound et avec lui de l’ensemble de la DeFi. Après seulement un mois, les fonds impliqués dans le protocole Compound dépassaient le milliard de dollars.

1,5 milliard de dollars d’actifs approvisionnés sur Compound. En tête les pools DAI, USDC et ETH – Source : Compound.finance.

Bémol sur la distribution

Bien que ce mode de distribution ait rencontré un certain succès, celui-ci n’assure pour le moment qu’une décentralisation partielle, voire inexistante.

En pratique, la grande majorité des jetons COMP sont détenus par l’équipe de développement et leurs affiliés. Pour le moment très peu de COMP ont été distribués par le biais du liquidity mining. En l’état, il est peu probable que la communauté, ayant miné ses jetons, ait un réel impact dans les décisions relatives au protocole.

Cependant, cela n’est pas synonyme de centralisation à terme. En effet, la distribution communautaire doit se dérouler sur 4 ans. Au fur et à mesure, plus de COMP auront été distribués de manière communautaire et la décentralisation augmentera de manière graduelle.

Cette logique peut se défendre. Le protocole est encore jeune et décentraliser trop brutalement la gouvernance pourrait avoir des impacts néfastes sur le protocole. Ainsi, cette centralisation temporaire fait office de garde fou pour l’ensemble du système.

Acheter du COMP sur Coinbase »

Générer des COMP

Vous avez des cryptos (ERC-20 ou ETH) qui dorment et que vous êtes intéressés par le protocole Compound et son jeton COMP ? Il pourrait être intéressant de prendre part au processus de liquidity mining.

Attention tout de même, le liquidity mining amène avec lui les risques inhérents aux protocoles de la finance décentralisée. Bien que le protocole ainsi que le jeton aient été audités, nous ne sommes jamais à l’abri d’une faille ou d’un hack, avec à la clé une potentielle perte des actifs. 

Si vous êtes pleinement conscient des risques et que vous voulez générer des jetons COMP, il vous suffit d’approvisionner des liquidités dans le protocole. Pour ce faire, vous pouvez directement interagir avec le protocole en utilisant votre wallet préféré et en suivant nos tutoriels écrit ou vidéo.

Vous pouvez également télécharger le wallet Ethereum pour mobile : Argent wallet. Ce dernier permet directement d’interagir avec plusieurs protocoles de la finance décentralisée, dont Compound.

Pour rappel, les COMP sont distribués proportionnellement entre les pools en fonction de leur taille. Autrement dit, il peut être intéressant de favoriser les pools principales pour maximiser les rendements.

Pour suivre l’évolution de votre liquidity mining, vous pourrez utiliser l’interface proposée par le wallet DeFi, Zapper. Il suffira de renseigner votre adresse Ethereum, pour que Zapper étudie votre wallet et calcule les COMP que vous avez générés jusqu’ici.

Conclusion

En l’état, le jeton COMP n’a pas réellement d’intérêt à l’heure actuelle. En effet, la majorité des jetons est détenue par les membres de Compound – ou leurs affiliés – et de ce fait, la gouvernance – objectif premier du jeton – reste centralisée autour d’une poignée d’acteurs.

Cependant, nous verrons probablement des membres issus de la communauté prendre plus de pouvoir, au fur et à mesure que les 4 années de distributions se dérouleront. Ainsi, en 2024, quand l’ensemble des 10 millions de jetons auront été distribués, la gouvernance pourrait bien s’être considérablement décentralisée… ou pas, puisque les équipes et affiliés du protocole détiendront toujours une force de vote supérieur. Un fait têtu pour l’heure logique, puisque ce sont ces derniers qui maintiennent et apportent de nouvelles fonctionnalités au protocole.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.3 / 5. Nombre de votes : 6

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici